Réminiscence

par sobac @, vendredi 12 juillet 2019, 10:18 (il y a 42 jours)

je ne reverrais plus ton cul sur la commode
l'antiquaire est passé par là, n'en parlons plus
ne fantasmerai pas sur tes seins de rhapsode
quand le matin j'admirai tes stradivarius

je me rappellerai toujours tes belles odes
pendant que je préparai le café en sus
de l'odeur de l'arabica que rien n'érode
ni même l'émoi de l'arome asparagus

me voilà exilé, ressassant ce passé
un pauvre hère émasculé de ses repères
confondant nuits,jours,et l'ombre de ma taulière

À l'asile, interné, ou j'ai rejoint la clique
cohorte de fabulateurs en rangs serrés
aux pas cadencés. quelle haïssable destinée

Fil complet :