Chant de guerre parisien (Rimbaud)

par au phil de la vie, vendredi 26 juillet 2019, 08:29 (il y a 138 jours) En réponse à seyne

On a beau relativiser, si la forme évolue - selon les circonstances - le fond est identique.
Il s'agit encore de l'ordre bourgeois, celui qui impose ses règles au monde. Avec les conséquences universelles qu'il entraîne, avec un monde progressivement invivable, y compris pour sa caste.
Quant au nombre de victimes, à l'intérieur elles sont tues, à l'extérieur elles sont des millions, des milliards.
Enfin, question d'Histoire, s'il y a eu cette "semaine sanglante" (30 000 assassinats), c'est qu'elle se préparait depuis des baux. Et Thiers est célébré dans la plupart des villes de France...

Fil complet :