Vie courante

par Timothée @, dimanche 28 juillet 2019, 13:53 (il y a 81 jours) En réponse à Annie

" voyage amont est amer
voyage aval est mortel
transversal, mensonge "

Sorte de situation kafkaïenne dont l'issue la plus heureuse serait encore l'amont, l'amer. À la source cependant, d'un ruisseau, d'un torrent, d'une rivière ou d'un fleuve, on n'est pas abandonné puisqu'on porte en soi la responsabilité de tous ceux qui sont en aval, de les bénir en ne souillant pas l'eau. Il ne suffit plus que d'être attentif et de passer le col, d'où la vue sur la vallée nous récompense de notre bonté d'être passé par là où jaillit le souffle de l'eau...

Fil complet :