scribe en route

par seyne, jeudi 29 août 2019, 10:23 (il y a 24 jours) En réponse à mg

Bonjour Michel, c’est un plaisir de te relire ici. Moi je n’ai pas pensé à Kafka, on ne sent pas de présence oppressive dans ce château, plus proche de celui des contes ou des quêtes chevaleresques. Le texte me semble une réflexion sur la figure de l’alter ego, à la fois témoin de notre division irréparable et compagnon dont l'altérité nous sauve de la solitude mortelle. Mais je suis sans doute influencée dans ma lecture par le petit poème que je viens de poster.

Je retrouve en tout cas la dimension initiatique de tes écrits, ce thème de l’errance solitaire et de la quête, mais aussi de quelle façon tu t’appuies dans ton récit sur des formes anciennes, comme si le voyage de la vie ne pouvait se séparer du long voyage de la littérature...mais bien entendu la modernité, la singularité est là aussi.

Fil complet :