éclosion

par s[i]e[/i]nile ll @, mardi 03 septembre 2019, 01:58 (il y a 21 jours) En réponse à sobac

Ce soir ça va pas être la nouba. Je sais même pas comment ça s'écrit la " nouba ". J'y mettrais presque un " h ". Ou alors deux. Mais j'ai rien mis. Je mets rien. Comme qui dirait ça sent la trahison. Je renifle et trois fois rien. Juste un petit bruit étouffé, juste une porte après qui bâille, qui attend qu'on la ferme. Et puis tout le travail pour faire oublier. Celui-là, c'est pas le travail qui l'accable... Oui mais je suis déstructuré. Dé-stru-c-tu-ré. Ça se dit comment en Japonais ? Je sais pas et on s'en fout. L'important est ailleurs. Mais bien où ? Où bon sang ? Te relis pas vieux sénile, tu vas pleurer. Et encore, s'il te reste de l'eau, du sel, ou je ne sais quoi. Je me suis quand même relu jusqu'à " je mets rien ". ' Y a une majuscule connard. Oui mais pourquoi. Et là... ' y a un point d'interrogation. Oui monsieur. Et au moins un point. Ça sert à rien de faire celui qui tourne la page : tu l'aimes. Tue-l'amour, tue-mouche, ou tue-tout, tu t'es fait appeler Titou. C'est pas la maison mais ça change la vie. " T'as géchan senile ll... ". J' t'assure... Ouai, j'ai cru remarquer. Et le " s " n'a pas cessé d'être. J'ai un peu réfléchi quand même : bien joué ! Et arrête de réfléchir. Au moins de temps en temps. Autant des temps. Tu t' souviens ? C'était déjà notre belle époque, presque à douze ans, douze ans et demie. On avait déjà tout fumé à c' t' époque-là. Ou presque, faut pas exagérer. Presque rien et presque tout.
J'ai plus de globules d'un coup, je me sens un peu ramolo. Il me faut prendre un truc ; je vais prendre un prince. À moins que ce ne soit mon roi ? T'as rêvé. Et moi aussi. Non, je ne sais pas, passe pas ton chemin mais reviens quand même des fois. Des fois que... Des fois j'ai envie. Des fois pas. Moi non plus. Et puis c'est comme ça. Ça change du tout au tout et puis c'est quoi ça. Ça c'est la pépie là quoi. Même moi je sais pas. Oh le salaud, il va payer. Et qui sait cette île ?
Ça me prend d'un coup, je reviens. Je sais pas pour de bon.
Cinq secondes , et je reviens. Ou pas. Ou vous. Ou moi. Ou tout. J'avais plein d'idées comme ça qui se sont évaporées. On s'en fout de tout maintenant et c'est ça qu' c'est bon. Ou pas. Ou...
' Y a des fois je saute. Des fois pas. À toi de voir. À moi d'avoir. À toi d'être. À moi de je ne sais pas. À toi.
Ou bien je calanche. Ou bien tu flanches. Chez Flunch ? J'ai pas plus de ronds. Toi non plus j' crois bien. Nourriture de héros...

Fil complet :