l'usure

par sobac @, mardi 03 septembre 2019, 13:39 (il y a 20 jours) En réponse à seyne

l'usure

l'usure à un taux , celui d'un combat pour survivre et non mendier
en l'occurrence comme disent les économistes avisés de leurs prévisions
se voiler la face ferait de l'usure une créance non honorée,
mais concernant, comment anticiper, ils se noient dans leurs incompétences
au vu de leurs solutions
a savoir

sacrifier l'humain ce parasite toujours en train de quémander
au profit d'une sous-race, celle interchangeable et corvéable
dont les revendications seraient d'éviter les coups de bâton
au profit de travailler à mi-temps douze par jour sans aucuns frais payés

alors ce vent de fronde qui couvait, a pris le jaune comme symbole
criant haut et fort leurs lassitudes et découragements devant l'inacceptable
combat avec violence , celle attisée par l'indifférence, le non-respect
nouvel engagement pour un avenir différent, pas pour une obole

et donc revient sur le tapis , le prix à payer, la valeur de l'argent
celui qui sert à se nourrir , se loger, à vivre décemment , au-delà des clivages
fléau de toutes les misères, du désespoir, du sentiment d'injustice
l'argent qui achète tout, même les corps pour les plus offrants

voilà exposé succinctement, mais sans limitations comment l'usure
veut se donner une autre dimension, une autre valeur refuge
afin de vivre sereinement notre temps qui nous est compté
en se disant que chaque jour de plus, est une belle aventure

la suite sera, ou pas, gageons que la conscience sera celle qui vaincra
sans armes, avec un peu de bon sens , beaucoup d'amour
et surtout les fruits du partage, car c'est ensemble que sur ce chemin
nous sommes conviés à coexister , qui vivra verra

Fil complet :