Minuit 47

par s[i]e[/i]nile ll @, mercredi 04 septembre 2019, 01:01 (il y a 20 jours)

Persil des fous... C'est bien ce que j'ai dû prendre aujourd'hui. Avec ou sans accent circonflexe. Circonspect que la Tour Eiffel ressemble presque à un " A". Mais alors pas aussi pointu la première fois, pas autant la deuxième. Il y a peut-être d'autres fois. On connaît la chanson. Je vais pas la répéter. De toutes façons ça fait mal au ventre. Avec ou sans dard.
Si t'as suffisamment travaillé, tu peux être exempté. Serre et bosse, ou l'inverse. L'inverse plutôt. Mais je connais pas la marque. Ou l'autre qui n'a même pas de carcasse. Je m'aventure dans un terrain un peu vaseux soudain... Pour moi.
Si je pars à l'aventure, dans la savane, où ça vanne et ça va, je mangerai pas toute la barquette, mais j'en mangerais même pas bien une partie, à peine une dose d'homéopathe. Et encore, il faut que mon médecin soit bon. Il va falloir puisqu'il l'a fait valoir.
Je mens pas j'ai raison. Pas la peine d'aller en taule, pas la peine de ce je sais quoi, pas la peine puisqu'il y a trois. Pas toi, pas de la Badoit, pas plus de peaux de bananes.
I' paraît que je divague. C'est vrai. Vous voulez autre chose, un petit remonte-pente ? Ou bien ça vaut la peine ? Des fois, j' le fais pour rien. Mais ça c'est quand j' suis con. Trop bon trop con n'est-ce pas ? Eh bien non, mais c'est un autre débat.
Parfois aussi c'est un remonte-merde, faut pas m'en vouloir. Parce que c'est moi qui t'ai pas mis dans la merde, tournons pas autour du pot. Si tu savais comme j'ai envie d'arrêter d'écrire.. J' mets que deux points parce que j'ai encore un minimum de respect. J'aurais pas dit pour toi que tu ne m'en aurais pas voulu.
Seulement il me reste trois lignes, tu vois ? Non, ça, la coke j'y touche pas. Ni à rien d'autre d'ailleurs
. Juste le nécessaire. Et encore, je suis pas à l'abri. Tu vois ou pas ? Si t'as pas vu tant pis. Moi non plus. J'ai même presque pas bu. Depuis quatre mois je veux dire. Et ça va bientôt faire cinq. On trinque sec ou quoi ? Moi j' suis pas chaud, mai j' suis pas brûlant non plus. Je suis à la température de mon ventre. Enfin je l'espère. Je laisse tout comme un saint. Oh un tout petit. Un tout petit peu. Une dose quoi. Pour que ça remonte pour toi. Faudra juste renvoyer le remonte-pente. Mais il commence à rouiller. Tu connais un outilleur. Moi oui, peut-être. Et même peut-être une outilleuse.
J'aime pas mai faut bien. Sinon on se fait emmerder.
Tu vois le train qui passe en face, juste sous le deuxième câble. Ben c'est çui-là. Ou bien ' y a pas de justice pour toi. Mais j' suis pas sûr. Tu m' rappelles, tu vois, quand t' iras pas.

Fil complet :