Incarnation

par soledad, samedi 07 septembre 2019, 09:34 (il y a 16 jours)

La pensée en exil dans ta ville lumière

puiser au fond de toi la jeunesse de mon âme

un jour devenue tienne

Insolente liberté de l’automne cédant

un frêle sourire aux lèvres

une chaude bouffée de nuit

à nos paupières closes.

Souffle d'une étreinte

Inspiration sincère au creux de ton éveil

La douceur de ta peau à l’ombre de mes baisers

cherchait à retenir le goût d’éternité

de nos regards fuyants surpris par tant de corps

 murmurant le futur sans trop oser se dire

incapables d’échapper à l'emprise de l’instant.

Fil complet :