Macadam

par seyne, mardi 10 septembre 2019, 12:46 (il y a 13 jours) En réponse à Myrtille

En fait, je pensais à un échange que j’ai eu autour d’un de mes poèmes avec un ami : je lui expliquais l’origine d’une des images, origine tout à fait perso et il m’a dit : toi, tu sais à quoi tu fais référence, mais ton lecteur n’a aucun moyen de te suivre, tu le laisses sur le bord. »
Depuis, je fais attention à éviter ce que j’appelle des « private jokes », c’est ce que j’essayais de te dire.

C’est très différent de la poésie quasi abstraite, ou de certains poèmes qui font référence à des notions culturelles que tout le monde ne connaît pas, ou d’une écriture automatique habitée par l’inconscient.
Ces poésies-là ont d’autres raisons d’être opaques, mais parlent quand même au lecteur sans passer par l’intelligibilité.

Fil complet :