duo

par Annie, vendredi 27 septembre 2019, 08:43 (il y a 17 jours) En réponse à seyne

Ce poème musical m'entraîne facilement, mais j'ai du mal à apprécier cette exploration du territoire intime. Pudeur ? Manque de sensibilité ?

Ou bien je me raccroche à des souvenirs réels:
"Petit-désir est derrière nous
blotti contre le dos aveugle"
c'est un petit enfant qu'on porte sur son dos et qui s'accroche, mais il tourne la tête de côté pour voir
"ses cheveux font une toile
devant ses yeux fermés."
je l'ai fait, enfant, quand nous partions en vacances en auto -longs, trop longs trajets, pour tenter d'échapper à la bruyante proximité de mes 6 frères et soeurs.

Ou bien je réagis de façon bêtement positiviste: l'eau du bassin sans cesse remuée-brouillée-troublée par la chute de l'eau du jet (et c'est la même qui tourne) ne peut pas refléter le ciel.

D'où ce ressenti final d'une construction artificielle pour décrire ce qui ne l'est cependant pas. Dommage !

Fil complet :