c'est pas moi

par seyne, vendredi 04 octobre 2019, 09:34 (il y a 68 jours) En réponse à Annie

J'aime bien le poème, sa pulsation, et "la nuit de ma bouche", c'est vraiment une image qui ouvre l'imaginaire. Par contre, je suis toujours agacée par cette manie poétique d'utiliser "ventre" à la place de "sexe", dans un vestige de pudeur victorienne qui me semble assez daté, et qui fait qu'on ne sait pas trop de quel chat(te) on parle.
C'est du moins ce que propose le commentaire du poème, qui parle de cunnilingus. Moi je vois un fervent amoureux qui descend ses baisers juste à la ligne au-dessus du pubis.

Fil complet :