parcours de lecture

par Soledad, dimanche 13 octobre 2019, 04:56 (il y a 36 jours) En réponse à dh

Un livre que j'avais beaucoup aimé :
Le pays sans ombre d’Abdourhaman Waberi

Quant à l'écriture en Français qui n'est pas ma langue maternelle: La francophonie n'est pas que la France. Cette langue permet aussi l'expression de millions de personnes issues de réalités, cultures et vécus très différents de ceux de la métropole. Si les codes varient à travers la planète, le point commun est l'utilisation de la langue comme outil d'expression de soi.

Voici par exemple un souffle "craché" d'un écrivant afriacin sur un site francophone et que je trouve d'une puissance terrifiante :

Hargne aux morsures s'acharnant à déchirer, déchiqueter et décimer les chairs inoffensives; hargne clamant à gorge repue la mort qui sue le jus de pue à la macération lente de torture.
Ces individus à la gueule de monstres sombres savent-ils encore la légèreté des pas de vie dansant les jours ouverts de joie éclairée de mystères à la nudité découverte ?
Ces individus raides de colonne vertébrale trop droite de fierté austère savent-ils encore la beauté des courbes enlacées à l'amour de l'enfant qui se fait au cri de désir respiré ?
Ces individus à l'inhumaine condition savent-ils encore les soubresauts de l'angoisse gâtée à l'estomac rapiécé de hargne et de haine lacérant la confiance désertée ?
Non, ils ont oublié les doutes des commencements balbutiants au béat d'ignorance mêlée de science à la source souple soutenant l'aléatoire des faux pas.

Fil complet :