Tullamore (intro)

par 411, dimanche 27 octobre 2019, 17:52 (il y a 21 jours)

*

il est tombé au pied du lit
dans une marée d'outre tombe
dans tant de noir il est tombé

dans la marée dans tant de noir
qu'il en a perdu ses deux mains
l'enfant perdu s'est pris au piège

s'est retrouvé dans le charbon
avec pour unique compagnon
les cris rageurs du lino froid

le mur ami le pied du lit
et c'est comme s'il était tombé
dans un autre pays

au lit cette fois de la rivière
et l'enfant sait du pied du lit
qu'il a encore souillé ses draps

et cette terreur infinie
lui est tombée dans l'estomac
et dans le fond de l'âme humaine

tant sa vessie l'avait trahi
une fois encore car sa vessie
était un monstre

car sa vessie était une pute
alors il a regardé le mur
il s'est collé contre le mur

son pyjama était trempé
il attendait dans le silence
croisant les bras pour moins trembler

imaginant avec effroi
le regard du papa
les mots du père

et puis la trempe du papa
au matin
la branlée sombre et dégueulasse

la honte et la menace
et le lit est trempé
en bas le père est sec se torche au tullamore

l'enfant le sait
tant il y'a d'ombres dans son père
de falaises, d'à-pic et d'au-delà

il nettoiera ses yeux
et priera jusqu'au matin
le dos collé au mur jusqu'au matin

au fond se dira p'tit garçon
qu'il est tombé jusqu'au matin
dans l'ombre longue de la faute

alors
il restera là le crâne écrasé par la faute
puis au final trempé d'urine

demandera au Seigneur
d'abattre son géniteur
tant il redoutera la sanction

tant sa frayeur sera aussi bête qu'insoutenable
il fermera les yeux
se sentira parfois coupable

et de ses yeux fermés
jailliront de petits points rouges
petits soleils motifs hindous carmins tribaux

il rêvera par le sol
comprendra par la terre
par le dur


ô petit père ne tremble pas
dans l'ombre longue de papa
le temps ira au réconfort

rassure-toi rassure-toi
dieu te protège comme il peut
mais parfois papa est trop fort

*

Fil complet :