Noir

par sobac @, samedi 02 novembre 2019, 12:05 (il y a 16 jours) En réponse à sobac

Soudain, un jour, je ne sais pourquoi
Je ne serais dire, une image de moi
Devant le miroir me renvoya cet état

J’étais devenu noir, non pas de désespoir
Mais comme l’Africain, mon frère
Qui s’interroge, pourquoi la couleur peut faire
Que l’homme ce mammifère, considère
Qu’entre humains, la couleur change le destin
Éternel refrain sur la différence des êtres
Donnant par certains cotés un drôle de pouvoir
Assurant même son pré carré périmètre

Au fur et a mesure, en moi cet état se révéla
Plus qu’une certitude, une évidence là
Dorénavant mon parcours serait différent

Car, quand se transforme la norme
Et qu’elle envisage pour mon visage
Un chemin, ou l’incertain reste une cause
Qu’il me faut assurer, sans pour cela de psychoses
L’avenir se teinte de nuances et d’horizons
Ou vivre prend une saveur avec options
L’acceptation a pour signe des émotions
Me voila pèlerin, nomade sans uniforme

J’allais dés à présent ressentir l’indifférence
A moins que cela soit plus de la défiance
Qu’importe l’aventure, si la vivre me ressemble

Et quand le début se fait cahin-caha
Pas trop sur d’adopter les bons gestes, les bons pas
L’épaule ou la main amie tendue réchauffe
Ma conviction sait de quel bois je me chauffe
Je deviens précurseur affrontant les regards
Mes joies, mes peines, se confondent et s’additionnent
En devenant l’âme qui ne doit rien au hasard
Sur cette route, ou les ornières prolifèrent

Désormais ma vie, ne viendra plus en catimini
Me tordre le coup, essayer hara-kiri
Noir, blanc, qu’importe, je suis citoyen de ce monde

Fil complet :