Bêtises

par seyne, mardi 12 novembre 2019, 10:31 (il y a 33 jours) En réponse à Périscope

le ton constamment malicieux est déjà un plaisir. Mais aussi la façon dont l'ensemble est construit pour gentiment déstabiliser le lecteur : deux courts vers réguliers de cinq pieds, rythmés, et puis celui qui prend des allures de serpent filant sur ses onze pieds, cassant le rythme.
Et ce serpent bizarre déstabilise encore le pauvre lecteur par la surprise ou le paradoxe du mini récit, disons qu'il file ailleurs que là où l'esprit l'attendait.

Fil complet :