Piano forte

par seyne, vendredi 13 décembre 2019, 09:44 (il y a 43 jours) En réponse à 411

peut-être je me plante dans ma lecture du poème, mais je le vois comme une série de réflexions sur une "mise en condition", une plongée vers un état d'inspiration que tu définis plutôt en négatif : plutôt la pauvreté que la richesse, plutôt la perte que l'accumulation, plutôt l'humiliation que la prétention, plutôt la fêlure que la construction, plutôt la faute que la vertu.
Dans tout ça, il y a un vers que je ne comprends pas, c'est "paraître faux".

Fil complet :