La bonne vivante

par Périscope @, dimanche 03 mai 2020, 10:29 (il y a 35 jours)

La bonne vivante

Les paluches de ma mère tombaient en poussières,
tellement de tannées sur mon derrière
elles donnaient. J’étais une traînée,
c’est vrai. De l’amour j’étais passionnée.
Mais dans cette pratique rien de délicat.
Je faisais ça sur la table en formica.
Les hommes m’appelaient la « fugitive ».
Je n’étais pas une contemplative.
Les yeux de ma mère, par la peur, envahis,
ne comprenaient pas cette débauche inouïe.
Ce destin heureux, je le vivais avec mon cœur,
et chacun de mes amants était mon joker.


(avec les 9 mots imposés de 411 dans l'ordre : paluches, poussières, tannée, traînée, amour, délicat, fugitive, envahi, heureux,
+ un dixième mot manquant que j'ai choisi : joker)

Fil complet :