Poème halluciné en réponse à ce crétin de div. La poésie de manière générale est une bouffée délirante.

par Périscope @, samedi 13 juin 2020, 18:27 (il y a 22 jours) En réponse à Florian

Les mots viennent de ta "culture" et ton contexte...

Racine écrivait avec un nombre de mots très limité, par rapport à ses contemporains, et pourtant il balaie la fresque de nos sentiments et ses problématiques. Et c'est aussi un poète.

Le côté "halluciné" du poète je n'y crois pas. Ces hallucinations souvent
restent de l'enfermement et une complaisance.

Par contre, le travail, la présence, l'attention, la maturation silencieuse,
et l'abandon sans commentaire, oui, d'accord.

Dans le petit texte que tu nous livres je sens un peu trop le truc, l'effet,
pas assez d'engagement perso.
Ce n'est que mon avis de lecteur fatigué parfois...

Fil complet :