LENTEUR

par Périscope @, lundi 21 septembre 2020, 15:34 (il y a 38 jours)

LENTEUR

Les ânes tirent la faneuse
devant le long mur du cimetière

Le soleil culminant a mangé toutes les ombres
Des cyprès pointent leur langue vers le ciel

Ils ne se disent rien sous leur chapeau
des paillettes d’or à leurs sabots

Les ânes qui se croisent échangent leur peine

Un silence sans nuage

Il a une chemise propre
soulever la paille pour la sauver d’une mort pourrissante
elle a une blouse noire
son bâton tape les ânes

Que disent les gens qui sirotent leur café à l’ombre des tanières

On entend l’interminable raclement des faneuses

Il n’y que les morts dans le cimetière qui savent

Fil complet :