fumée pensive 2

par c. @, jeudi 29 octobre 2020, 14:49 (il y a 32 jours) En réponse à c.

— 2







» jusqu’à ce qu’on se roule dans ses merveilles

alors ça roule vraiment et on le partage «




c’est dit de manière bien trop simple, je me le reproche vivement d’ailleurs, mais comment nommer au plus près et sans apprêts ce senti d’un être émerveillé ? …mais encore trouver ces merveilles n’est-ce pas déjà les accompagner un peu tant qu’elles nous sont présentes, et les respirer mieux, n’est-ce pas aussi les vivre et les savourer afin qu’elles nous soient davantage présentes et jusqu’à cette forme de joie dans l’offrande la plus nue, la main ouverte ?








.

Fil complet :