Poésie subtile

par Clé, jeudi 11 mars 2021, 23:00 (il y a 42 jours)

Je me demande parfois quand je pense aux 250.000 avortements annuels en France,
Si ces êtres ont eu le droit à une tombe
Je les imagine plantés là me regardant tous ensemble depuis des décennies qu’ils ont été tué
Formant une nation entière , un peuple de plusieurs millions d’âmes
Ils me sourient et me trouvent tendres car je leur rends l’humanité
Qu’on leur ôta pour les tuer

« Je suis un bébé » dit le petit être
« Tu as bien donné un nom à Michel, pas encore né et qui n’a que deux mois »
« Pourquoi me refuses tu une voix ? »

« Car je fais ce qui me plaît » réponds la Sorcière

Fil complet :