Poésie très subtile

par Clé, dimanche 14 mars 2021, 00:35 (il y a 40 jours)

Un crapeau se promenait nonchalamment
Quand il rencontra une grenouille un peu salope
« Je suis une vraie princesse, je vais où me mène le vent » dit la grenouille
Le crapaud lui proposa de forniquer et la grenouille acquiesça
Sitôt dit sitôt fait le crapaud empale la grenouille
Son vit alla si bien que la grenouille sauta au ciel
Elle déclara «  dieu du ciel que j’aime votre bite Monsieur du crapaud »
Et le crapaud repondit « c’est bien ce que disent toutes les grenouilles »
La morale est ainsi faite : une grenouille n’aime que la bite.

Fil complet :