Nouvelle poésie subtile

par sobac @, samedi 03 avril 2021, 10:37 (il y a 20 jours) En réponse à Clé

imaginons l'inverse le boeuf devenu grenouille ( de bénitier) s'aspergeaant d'eau bénite en beuglant "ou sont les femmes avec leurs gestes pleins de charmes"

il y a une constance dans ta poésie subtile , le cul à un pouvoir prépondérant, reste l'argent la politique et les magouilles diverses

la grenouille vénale , le boeuf despote
elle tue ses rivales , il torture ses potes

Fil complet :