un autre recueil, suite

par zeio, mercredi 16 juillet 2014, 14:07 (il y a 2145 jours) En réponse à konsstrukt

Tiens, à la lecture de ces textes, j'ai ce passage de miller qui me revient :

"Si, à quatre-vingts ans vous n'êtes pas infirme ou invalide, si vous êtes en santé, si vous appréciez encore la marche, un bon repas (avec toutes les garnitures), si vous pouvez dormir sans d'abord prendre une pilule, si les oiseaux et les fleurs, les montagnes et la mer vous inspirent toujours, vous êtes un individu des plus chanceux et vous devriez vous agenouiller matin et soir pour remercier le bon Dieu d'avoir 'économisé' et 'sauvé' l’énergie. Si vous êtes jeune mais déjà épuisé mentalement, en voie de devenir un automate, ça pourrait vous faire du bien de dire à votre patron (tout bas, bien sûr) : « Va te faire foutre, Jack! Je ne t’appartiens pas ! » … Si vous pouvez tomber en amour encore et encore, si vous pouvez pardonner à vos parents le crime de vous avoir mis au monde, si vous êtes content d’aller nulle part, de prendre chaque jour comme il vient, si vous pouvez pardonner et oublier, si vous évitez de devenir aigri, rébarbatif, amer et cynique, Ami, c’est presque du tout cuit."

Henry Miller - Virage à 80

Fil complet :