un autre recueil, suite et fin

par zeio, samedi 19 juillet 2014, 00:20 (il y a 2149 jours) En réponse à konsstrukt

Ne penses-tu pas que le mal ajoute au mal ?
je ne sais pas, c'est une question que je me pose...
Exposer ce mal, c'est évidemment mieux qu'une réaction autistique, mieux que de se bander les yeux.
Irait-on donner à un prisonnier un roman dont l'histoire se déroulerait dans une cellule ? Ou de la neige à un esquimau ?
Il faut faire gaffe justement à ce qu'au final ces textes ne magnétisent que des bobos qui ne l'ont jamais connu véritablement, ce mal. Pour le dépaysement du train fantôme. C'est le risque. Il perdrait alors cette utilité sociale.
Je crois, modestement que la plupart de ceux qui le vivent réellement, ce mal, sont fragilisés, dans la survie quotidienne, ne désirent qu'une autre chose : s'en échapper.
Peut-être s'agirait-il d'aller les chercher au fond des gouffres et de leur donner des clefs pour s'en extirper.
Mais je ne crois pas (en tout cas jusqu'à présent) que ton livre offre la moindre rédemption.
Tout son enjeu semble au contraire de n'en offrir aucune.
Pas de rédemption
En quelque sorte il ne s'abaisse pas à ça c'est aussi ce qui en fait la valeur
C'est ce parti pris que j'apprécie dans ton travail
mais c'est aussi pour cette raison que je ne crois pas en son utilité sociale dans ce sens

Fil complet :