Ode au rouge

par alizarine, samedi 19 juillet 2014, 09:35 (il y a 2145 jours)

Un "vieux" texte qui peut justifier mon pseudo. Je l'ai écrit pour répondre à un appel à textes d'une association de lutte contre l'illettrisme dont je suis membre actif. Le thème était "ROUGE"

*

Ode au rouge

Te dirais-je le rouge obstiné
qui hante nos nuits
dès le premier passage

le rouge cuivré des villes
sous la lumière vespérale

le rouge brique des écorces pillées
de sève et de sang mêlé

ou celui sombre matriciel
qui nous engendra ?



On se tient juste à la frontière
d’un présent fragile

on arbore le rouge des tempêtes
enfin apaisées

celui des fils emmêlés
d’une mémoire chiffonnée.



Toujours incandescente
ou presque
notre âme se repaît d’éclats solaires
de mots lucioles
qui nous tourmentent.



Parfois le rêve s’éveille de rouge coloré
garance cinabre ou alizarine
andrinople nacarat ou capucine
trop plein de passion de débordement
feu et fluide à la fois
limite ou incitation à l’avancée.

Rouge des ténèbres
qui fore chacune de nos nuits

rouge moiteur des désirs farouches
immenses en leur vertige.



Rouge brûlé des enfants tristes
rouge traces sur la peau fraîche

rouge aussi de la haine du désordre
rouge de l’ultime souffle

rouge abandon rouge brèche
insondable velours du rouge intime et caché.

Fil complet :