les trois remarques et la suite.

par zeio, jeudi 24 juillet 2014, 18:46 (il y a 2140 jours) En réponse à Ramm77

J’aime bien vos remarques.
Écrire oui, c’est se tuer je suis d’accord. C’est mettre sa peau sur la table. Tuer l’euphonique, casser le conditionné pour trouver quelque chose de nouveau; aller donner des nouvelles de cet autre, ou ce vrai soi qui se trouve derrière l’habituel. Passer par la brisure du verre.
On ne lit toujours que soi-même, je suis aussi tout à fait d’accord et il n’est d’ailleurs pas réalisable pour l’homme de lire autre chose que lui-même, ce lui-même qui peut par ailleurs être un fragment d’un tout, d’un cheminement universel.

Fil complet :