(suite et fin du post)s

par Claire @, dimanche 03 août 2014, 00:55 (il y a 2131 jours) En réponse à konsstrukt

on ne voit pas du tout les choses du même côté..... mais effectivement mon épithète "un peu con" était stupide comme critère discriminant.

En fait, en dehors des critères de forme, il y a quand même quelque chose qui flotte dans l'imaginaire collectif autour de ces deux adjectifs : "prosaïque" et "poétique", qui m'intéresse plus que les questions de technique, et qui explique qu'on puisse parler de "prose poétique", ou de "poème en prose". Mais je veux bien admettre qu'on n'ait pas envie de se perdre (car forcément on s'y perd) dans ces interrogations brumeuses.

A quel moment tu sens que la poésie se dissout dans la prose, c'est intéressant aussi, mais c'est sûrement proche de ce que tu disais de la maîtrise du boulanger qui sent que la pâte est assez pétrie.

Fil complet :