poème sans titre

par konsstrukt @, dimanche 03 août 2014, 18:50 (il y a 2133 jours) En réponse à marianne

à mon avis, si on retire les scories, les éléments d'ambiance qui ne servent à rien, les fanfreluches et ce qui sonne faux, il reste ceci :

Le désir
Etait devenu
Mon centre
De gravité
Le corps n'existait plus
Qu'à l'état
De précipité


et je crois qu'on tient là un très bon texte, doux et amer à la fois.

Fil complet :