poème sans titre

par konsstrukt @, lundi 04 août 2014, 11:50 (il y a 2133 jours) En réponse à dh

non, il peut y avoir des textes très luxuriants, à partir du moment où cette luxuriance sert le texte, et n'est pas juste une joie d'empiler des mots, ce qui me semble être le cas dans ce texte, hormis dans les passages que j'ai cité.

par ailleurs, je ne suis pas les gens, et je ne dis pas "fanfreluches" à tout propos et comme une anathème ; et je ne suis pas certain non plus, au regard de ce qui se publie et surtout de ce qui se lit en masse, que le minimalisme sec soit particulièrement à la mode. les écureuils qui se font enculer sauce gribiche dans les fourrés mauves de central park à l'heure où les grands fauves vont boire, qui est je crois un des bouquins le plus vendus de ces dernières années, ça n'est pas exactement du dashiell hammet, non.

Fil complet :