L'intermède Calypso

par Écrire, lundi 29 mai 2017, 23:14 (il y a 511 jours)

J'écoutais une chanson inepte accompagnée d'une mélodie plate en sirotant un Expresso décaféiné. J'avais l'impression qu'il manquait quelque chose, sans parvenir à mettre le doigt dessus... Jusqu'à ce que deux tourtereaux passent, se bécotant d'abondance, s'émerveillant d'un rien. Je vérifiais alors la pertinence d'un fait largement établi : l'amour détenait un pouvoir d'augmentation. Lui seul aurait su donner du goût au breuvage, une portée aux paroles et du relief à la composition musicale. Las, ce "super Eros" pouvait réaliser plusieurs tours de planète sans vous apercevoir... Négligence qui, à la longue, rendrait mal aimable le mieux disposé des caractères... Il convenait donc de repérer un bar qui diffusait des chansons à textes et servait de la caféine sans restriction. Une fois installé dans ce cadre stimulant, afficher l'expression spontanément avenante d'un individu presque heureux... état propitiatoire à l'élection suprême...

L'intermède Calypso

par Périscope @, mercredi 31 mai 2017, 10:25 (il y a 510 jours) @ Écrire

des expressions singulières qui disent bien ce qu'elles doivent dire

une divinité propice


faut évidemment être en état de disponibilité


l'attention de lecture peut-elle créer une ouverture aux choses donc à ce texte ?

L'intermède Calypso

par sobac @, mercredi 31 mai 2017, 11:22 (il y a 510 jours) @ Écrire

une chanson qui manque de sens , c'est une lapalissade par les temps qui courent
au village sans pretentions j'ai mauvaise réputation
je ne fais pourtant du mal à personne