Rond de serviette

par Écrire, jeudi 27 juillet 2017, 22:21 (il y a 418 jours)

Un jour, les gens s’en vont. On ignore leur destination. On imagine toutefois que ce doit être plus loin qu’ici ou là. N’importe, on continue à mettre le couvert pour eux, à écouter la soupe refroidir, ses vapeurs s’essouffler, jusqu’à ce que la nuit s'ajoute au clair de lune. Un jour, les gens ne reviennent pas. On a beau se dire : c’est naturel. Quelque chose nous chagrine encore. Peut-être un espace de trop derrière l’assiette. Ou le prénom du silence, obstinément gravé dans ce rond de serviette.

Rond de serviette

par sobac @, vendredi 28 juillet 2017, 10:34 (il y a 417 jours) @ Écrire

et puis l'absence s'installe, comme une punition non méritée
reste des mots le son de la voix des habitudes, et des milliers de choses encore

Rond de serviette

par Périscope @, vendredi 28 juillet 2017, 19:15 (il y a 417 jours) @ Écrire

- écouter la soupe refroidir

- ses vapeurs s'essouffler

- la nuit s'ajoute au clair de lune

- le prénom du silence gravé sur ce rond de serviette ;

pour moi ce sont ces phrases qui font poème

le thème de l'absence, disparition, attente, bien sûr favorise l'écriture poétique

rendre concret l'abstrait et le contraire

un anthropomorphisme latent aussi

c'est pas mal, j'aime bien

alors j'essaie de comprendre comment tu écris
parce que j'aime bien

Rond de serviette

par catr @, vendredi 28 juillet 2017, 19:58 (il y a 417 jours) @ Périscope

(idem et bis)

Rond de serviette

par le Rouge-gorge, lundi 31 juillet 2017, 16:44 (il y a 414 jours) @ catr

Ce temps regretté, la personne qui manque, la personnification subtile, merci Écrire pour cette poésie.

Fraternellement.
Fabrice le Rouge-gorge

Rond de serviette

par Rémy @, dimanche 30 juillet 2017, 11:44 (il y a 415 jours) @ Écrire

Les ronds de serviette, c'est bien ces trucs qu'on trouve dans les magasins de souvenirs, non ? Et qui, du fond de leur tiroir, font triple office : rappeler l'époque révolue où ce genre d'instrument avait un usage, rappeler les vacances pendant lesquelles on l'a acquis, et rappeler la personne dont le prénom est écrit dessus.

Des fois c'est votre propre prénom qui est écrit dessus. Ça ne nous rajeunit pas, et comment s'appelle déjà cet Allemand qui ne se rappelle rien ? Al... Les mots en al- sont alrabes, en générare... Alzeyer, sûrement, à cause de l'église Ste Catherine et de sa groufte catacombesque.