L'intermède Calypso

par Écrire, vendredi 04 août 2017, 22:20 (il y a 493 jours)

Sa vision semait de troubles pensées dans mon jardin lunaire. Je les entretenais avec des gestes pâles, aussi délicats que les couleurs qui auréolaient leurs pétales. Je ne voulais pas les cueillir, au contraire. Je souhaitais les préserver, cultiver leur éclat dans un écrin d’oxygène, sous la verrière des étoiles. J’exposais leur croissance au bruissement de la pluie et aux déferlantes de lumière cosmique. Lorsqu’elles atteindraient la maturité, je confectionnerai une gerbe de leurs parfums et l’offrirait à un amour assez grand pour les imaginer.

L'intermède Calypso

par le Rouge-gorge, samedi 05 août 2017, 10:37 (il y a 492 jours) @ Écrire

J'aime ses troubles pensées de ton jardin lunaire, l'entretien sensible que tu leur consacres.
J'apprécie, tes poèmes Calypso et l'amour qui y respire.

Fraternellement.
Fabrice le Rouge-gorge

L'intermède Calypso

par Périscope @, dimanche 06 août 2017, 10:13 (il y a 491 jours) @ Écrire

Ce trouble des pensées devient un kaléidoscope

aux facettes langagières finement ciselées

là où l'on voit que le trouble fourmille d'une géométrie sensible

L'intermède Calypso

par Rémy @, lundi 07 août 2017, 00:13 (il y a 491 jours) @ Écrire

... je confectionnerais ... l'offrirais, chacun avec son s.
(Ce sont des conditionnels, correspondant à cet usage d'ycelui :
https://fr.wikipedia.org/wiki/Conditionnel#L.27expression_du_futur )