divagation

par sobac @, mercredi 11 octobre 2017, 11:02 (il y a 308 jours)

l'étoile filante fila fissa , ne restez que la toile à matelas
là bas le bas bissa , fila jeune homme, alors la gambette
elle prit ses cliques et ses claques, en veux tu en voila
là ou ici quelle différence, quand on a plus toute sa tête

tête à claques incitait la main, ce fût la période claquage
âge ou la bêtise évite Cambrai, pour fuguer vers l'âne rit,
mais l'âne n'est point sot, assez de cet enfantillage
faisant paraître, alors que l'équidé , dés qu'il braie vit

vite fait bien fait, reste à faire, faire en sorte que le sortilège
agisse sur l'étoile du berger, où de son troupeau de bêtes
bête à manger du foin , pas bête lui c'est le son, l'âne-ege
ne le privant pas de l'expression , n'en fait qu'à sa tête

têtard pas encore grenouille de bénitier, à l'église
ou vaque a ses occupations le curé de ce village
aux toits de maisons sages, comme l'image symbolise
l'icône du vitrail, dans la chapelle des colportages

âge de s'enfuir la fleur au fusil, fusil du boucher aiguisant
l'appétit de tout un chacun, quand vient enfin l'heure
de partir pour son dernier voyage, bientôt présent,
mais divaguer tout le monde sait, compte pour du beurre

divagation

par Périscope @, lundi 16 octobre 2017, 10:27 (il y a 304 jours) @ sobac

ouais, contrepèteries, lapsus, pataquès, homophonie,...

tout cela en forme fixe, sonnant sonnet

les vieux lacaniens se réjouiraient


mais c'est une oeuvre qui demande de l'ouvrage

les divagations sont les moins tordues et les plus explicites

divagation

par sobac @, lundi 16 octobre 2017, 10:39 (il y a 304 jours) @ Périscope

une divagation vaut bien une messe
dirait le sacristain en mal de bigotes
mais point trop n'en faut de montrer ses fesses
car surgit le ragot cet amant qui radote

merci de ton appreciation et des references citées