puiser

par sobac, mardi 28 novembre 2017, 13:47 (il y a 145 jours)

puiser l'inépuisable,
le temps à ses affres
qu'un seul grain de sable suffit
pour inverser la courbe inexorable
des jours où le regard s'éloigne
de l'horizon sans défense

l'horloge surenchérit

puiser devint transposable
le temps à son itinéraire
avec des étapes en col de cygne
quand l'issue se prépare
comme un ultime cri périssable
sur un avenir amoindri

le carillon s'impose

puiser suppose
d'avoir la force en contrepoint
quand elle se sait malléable
comme une compagne fidèle
dans une vie de contraintes
où les mots sont tactiles

les pendules sont nos ombres

puiser se métamorphose
offrant un puits sans fond
avec des fragrances friables
face aux heures incertaines
des angoisses de l'aube
du jour assassin

le sablier de l'éternité

puiser à fini sa course
le temps imparti associe l'adieu
l'absence s'éternise
où s'en vont les rêves d'antan
les joies enfantines
l'amour du prochain

Terre de sommeil

par Myrtille, jeudi 30 novembre 2017, 10:10 (il y a 143 jours) @ sobac

Nous l'avons saisie
Du ciel tombée
La nuit nous a accaparés
A cette heure avancée
Couchés
Inaugurateurs des lieux
Nous nous sommes enfoncés
Tendus et fondus
Dans une nouvelle matière
La lumière tourne

Mémoire de forme
Dans le tournis lent
Epaule contre dos
Double ardeur
D'un grand espace
Empreintes jumelles
Love Love
Sous la livrée de fièvre
En de nouvelles odeurs
Les membres s'accaparent la place

C'est toujours le même homme
Les mêmes gestes enrouleurs
Avec plus d'amplitude
Nous signons encore
Où la lune file
Et déflore

Terre de sommeil

par sobac, jeudi 30 novembre 2017, 10:29 (il y a 143 jours) @ Myrtille

belle réponse qui puise l'essentiel dans un ressenti imagé

Terre de sommeil

par Rod., jeudi 30 novembre 2017, 19:34 (il y a 143 jours) @ Myrtille

Ce texte est magnifique.

ce beau poème de Myrtille

par le Rouge-gorge, samedi 02 décembre 2017, 20:23 (il y a 141 jours) @ Myrtille

J'aime. tout simplement, modestement.
Fraternellement.
Fabrice Selingant le Rouge-gorge

puiser

par le Rouge-gorge, samedi 02 décembre 2017, 20:25 (il y a 141 jours) @ sobac

Comment du temps prendre la source, merci Sobac, poème superbe, magique et sombre.
Fraternellement.
Fabrice Selingant le Rouge-gorge