étourdie

par sobac, vendredi 08 décembre 2017, 11:00 (il y a 44 jours)

étourdie par le vacarme ambiant
la rue se veux impasse
l'instant d'être certaine
que la folie s'enveloppe
de bruits avec rapacité

seulement le temps lasse
la perte des derniers lampions
et vogue dans les ruisseaux
sentiments aux égouts
à la lueur de l'aube

néons en décadence
le jour nouveau vient à point
interroger l'âme
de la place vide de sens
où l'amour s'évapore

étourdie poème de sobac

par le Rouge-gorge, samedi 09 décembre 2017, 02:28 (il y a 43 jours) @ sobac

J'aime le poème étourdie, avec ses secousses sonores, puis cette perte progressive d'intensité lumineuse avec l'annonce du jour qui va venir.

( attention au t au lieu du x dans la rue se veut impasse )
Fraternellement.
Fabrice le Rouge-gorge

étourdie poème de sobac

par sobac, samedi 09 décembre 2017, 11:45 (il y a 43 jours) @ le Rouge-gorge

merci
se veut en effet mais impossible de corriger

étourdie

par Myrtille, samedi 09 décembre 2017, 19:40 (il y a 42 jours) @ sobac

Un autre monde
s'entrouvrent les lèvres
libres, libres
parlent les mots
d'oiseaux en ce monde
sans pluie tranche le regard

Les mains comme des papillons
paupières closes
ne demandent qu'à se tendre
le spectacle est terminé
ainsi se délivrent les prisonniers

Rideau

Se lèvent les rires
les pierres n'ont plus peur
ne craignent plus les cris
dans l'évier du soir
fatigue et désir tirent leur révérence
dans un siphon

étourdie

par sobac, dimanche 10 décembre 2017, 12:18 (il y a 42 jours) @ Myrtille

fatigue et désir tirent leur révérence
dans un siphon

finement observé
merci pour ton texte