Instants précieux poème de Fabrice Selingant

par Le Rouge-gorge, dimanche 07 janvier 2018, 22:26 (il y a 284 jours)

Instants précieux

Tous deux, chasseurs d'or et pêcheurs de merveilles
Le temps sera une cascade, un torrent, les flots tumultueux
L'onde cristalline,les remous et l'écume si rapide
Chaque étoile filante, chaque flocon dans l'air
Chaque illumination, chaque aurore, chaque sourire
Éclats, brillants, rivière de diamants,
Richesse pure de scintillements fragiles
Seront bien à saisir et même bien plus à recevoir
Nous n'y mettrons pas les doigts de nos mains fatiguées
De peur qu'au simple contact, s'altère leur beauté
Nous les cueillerons, de la pulpe de nos lèvres, afin de transporter
De bouche en bouche, de bouche en cœur, l'accord, l'arcane
Comme de jolis mots, comme de bonnes idées, comme des idéaux
De nos regards, si jeunes encor, et oui, car j'ai bien vu
Sur tes pupilles, ma blonde amour, les images se former
Afin d'y établir, là, pour l'éternité, leur demeure secrète
Nous prendrons la chaleur, car elle est partageable
Nous prendrons la lumière, car elle bien commun
Qui nous viendra, alors, de la belle saison
De la rondeur pleine, d'une fin de bel été
Ou du début d'automne qui nous est annoncé
Comme un cadeau pour nous et bientôt s'en va naître.

Fabrice Selingant[image]

Instants précieux poème de Fabrice Selingant

par sobac, lundi 08 janvier 2018, 12:03 (il y a 284 jours) @ Le Rouge-gorge

de beaux instants, pour cette nouvelle année en devenir

Instants précieux poème de Fabrice Selingant

par le Rouge-gorge, mercredi 10 janvier 2018, 21:56 (il y a 281 jours) @ sobac

De beaux instants annoncés, la joie de cette lente mais patiente construction. Et notre joie pour l'accueil. Merci Sobac, tu sais lire et apprécier, ça fait du bien.

Fraternellement.
Fabrice Selingant le Rouge-gorge

Instants précieux poème de Fabrice Selingant

par Périscope @, vendredi 12 janvier 2018, 08:32 (il y a 280 jours) @ Le Rouge-gorge

une ode qui nous emporte par son rythme, son souffle, une joie de l'écriture,

il y a du Sollers et du Hugo,

même si parfois arrivent des images convenues, ce qui importe dans tes lignes
c'est ton "état d'âme" et là moi je te suis

Instants précieux poème de Fabrice Selingant

par le Rouge-gorge, samedi 13 janvier 2018, 01:45 (il y a 279 jours) @ Périscope

Merci à toi Périscope, pour ces si élogieux compliments, ils me touchent vraiment, le mouvement du cœur est donc palpable et s'il reste quelques conventions d'images, c'est que je ne suis pas si différent de tant qui vécurent avant moi cela.

Fraternellement.
Fabrice Selingant le Rouge-gorge