elle

par sobac @, lundi 12 février 2018, 18:58 (il y a 185 jours)

elle, bravache, s'enharnache de ses maux
avec ses mots, qu'elle crache comme des pruneaux
d'un jour de drache quand l'orage menace de sa rage,
elle s'habille d'un lasso, devient madone de l'effeuillage

nue, elle symbolise, l'humeur, ces rouages
dans les arcanes de l'humour, quand il se veut racolage
pour essayer de dompter ses affûtiaux
afin de vivre avec ses portraits-robots

elle, au bout du rouleau , porte le chapeau
se reconnaît à son air Pierrot
travestissant sa réalité sous des crèmes anti-ages
elle, ne sera toujours, que la fée du verbiage

elle

par Périscope @, mardi 13 février 2018, 17:14 (il y a 184 jours) @ sobac

un auteur règle ses comptes


mais pas ses droits

elle

par sobac @, mardi 13 février 2018, 18:29 (il y a 184 jours) @ Périscope

c'est une bluette , à compte d'auteur, dont les droits iront dans la poche gauche, celle du coeur

elle

par sobac @, mercredi 14 février 2018, 10:38 (il y a 183 jours) @ sobac

Elle&il

Elle envisage, il obtempère
Elle tolère, il dévisage

Elle enfante, il shoot
Elle doute, il fainéante

Elle vitupère, il s’esbigne
Elle et sa ligne, il repère

Elle apostrophe, il ment
Elle attend, il philosophe

Elle décide, il approuve
Elle groove, il prend du bide

Elle explique, il rigole
Elle ses babioles, il, phallique

Elle en retard, il sirote
Elle gigote, il est en pétard

Elle achète, il paye
Elle surveille, il lichette

Elle dépense, il relativise
Elle et sa devise, il y pense

Elle gamberge, il papillonne
Elle s’époumone, il s’asperge

Elle conduit, il panique
Elle, hystérique, il s’assoupit

Elle drague, il s’émoustille
Elle croustille, il blague

Elle divorce, il périclite
Elle vise l’élite, il bombe du torse

Elle claque la porte, il s’en va
Elle part en java, il l’escorte

Elle radote, il sinoque
Elle est chnoque, il clabote

elle

par Claire, mercredi 14 février 2018, 11:56 (il y a 183 jours) @ sobac

pauvre il !




Finalement, je préfère ta poésie quand je ne comprends pas. Là, y'a un fil c'est sûr, on le voit très bien.

elle

par sobac @, mercredi 14 février 2018, 12:50 (il y a 183 jours) @ Claire

carpe diem


Parfois elle-il

Parfois elle apparaît
sûre d'elle
dansant sur la passerelle
ou dans un rai
prés de chez elle
ou a l'orée
comme une sentinelle
c'est selon
disent les hommes
en chapeau melon
même la bonne
sait qu'elle
à des séquelles
à force d'illusions
les jours de peine
entre deux hésitations
elle écrit la sienne
et ses ambitions
on imagine ses veines
quand elle finit son marathon
de mots écho
vers l'horizon
de ses étincelles

Parfois il
se dit qu'il se doit
d'avoir le droit
d'être viril
même quand on tire
à hue et à dia
sur le machisme préhensile
et l'idée arrêtée
du mâle puéril
quoi de plus futile
se dit-il quand
il aperçoit des congénères
a la mine noli-me-tangere
s'insurgeaient
sur l'art et la manière de se comporter
en société
brocardant les femelles
attirées par
les joutes de condottieres
ou la pratique ancestrale
des doigts dans le nez
alors il lève le voile
vers d'autres presqu'îles

elle

par Périscope @, mercredi 14 février 2018, 17:04 (il y a 183 jours) @ sobac

tu écris au kilomètre

on le disait aussi de Victor Hugo avec alexandrins

elle

par sobac @, mercredi 14 février 2018, 18:24 (il y a 183 jours) @ Périscope

ces deux textes étaient déjà écrits
je voulais les rajouter pour faire contrepoids histoire de faire savoir que l'humour est un de mes ressorts

elle

par catr @, jeudi 15 février 2018, 23:40 (il y a 182 jours) @ sobac

(la projection sur la parois du fond de la caverne où seules sont les ombres à se mouvoir)

elle

par catr @, jeudi 15 février 2018, 23:52 (il y a 182 jours) @ catr

« ça parle de l'autre, juste de l'autre mais je vois s'animer devant moi comme un cinéma vérité,
un moment revécu, fantômatique, surimprimé au présent.
je me demande quelle forme ça prendrait si on pouvait solidifier, rendre concrète l'exhalaison juste là,
devant la personne. je me demande comment cette personne regarderait ce corps d'émotions sorti d'elle.»


rendre concrète l'exhalaison / rendre perceptible...
..vois-tu ?

elle

par sobac @, vendredi 16 février 2018, 09:56 (il y a 181 jours) @ catr

elle et il complémentaires, donc perfectibles,
odeurs corporelles, surimpression du moi perceptible

elle lui dit, il en tient compte
elle conte, il apprécie

elle

par catr @, vendredi 16 février 2018, 13:04 (il y a 181 jours) @ sobac

ha mais ça c'est le cinéma du texte,
et je laisse tomber (impression: dialogue de sourd)

elle

par sobac @, vendredi 16 février 2018, 19:05 (il y a 181 jours) @ catr

non pas de dialogue de sourd
d'une part parce que je n'en ai pas envie, puis aussi j'n'aime pas me prendre le chou, l'âge peut être
j'écris mes petits trucs çà va pas très loin mais çà m'occupe