Emission sur la francophonie

par au phil de la vie, vendredi 23 mars 2018, 14:02 (il y a 61 jours)

Des choses intéressantes parmi.

Emission sur la francophonie

par sobac @, vendredi 23 mars 2018, 19:25 (il y a 61 jours) @ au phil de la vie

Missions

•Promouvoir la langue française et la diversité culturelle et linguistique ;
Promouvoir la paix, la démocratie et les droits de l'Homme ;
•Appuyer l'éducation, la formation, l'enseignement supérieur et la recherche ;
•Développer la coopération au service du développement durable.

il y a du boulot( c'est la base pour le reste

l'ami qui parle n'est pas dupe sur le barouf fait et sur les résultats

optimiste wait and see

Emission sur la francophonie

par au phil de la vie, vendredi 23 mars 2018, 19:46 (il y a 61 jours) @ sobac

Si cétait du foot
Pour ce qui est de l'Etat actuel, comme pour les précédents c'est carton rouge depuis des baux sur ce sujet.
L'arbitre genre Chapron dans l'obscur, friand de cartons rouges à mauvais escient, et de laisser faire quand ça l'arrange.

Emission sur la francophonie

par sobac @, vendredi 23 mars 2018, 20:18 (il y a 61 jours) @ au phil de la vie

Tony Chapron rêvait à coup sûr d'une autre fin à sa carrière d'arbitre. La Commission d'appel de la Fédération française de football a décidé vendredi d'alourdir la sanction infligée à l'arbitre par la Commission de discipline de la LFP en première instance début février.

Au lieu de six mois, dont trois avec sursis, ce qui lui aurait permis d'avoir encore au moins un match à diriger cette saison, Chapron a écopé d'une suspension de six mois ferme, plus deux avec sursis, selon les informations du Dauphiné Libéré. Il a ainsi arbitré la dernière rencontre de sa carrière, à laquelle il était prévu de longue date qu'il mette fin à l'issue de la saison en raison de la limite d'âge (il aura 46 ans en avril), lors du désormais fameux Nantes - PSG du 14 janvier dernier (0-1).Il y avait expulsé dans le temps additionnel Diego Carlos, qui l'avait involontairement crocheté par derrière sur une contre-attaque parisienne. Un geste auquel Chapron avait répondu par un coup de pied sur le défenseur nantais. Dans la foulée, le carton rouge avait été retiré à Diego Carlos et l'arbitre de la Ligue Rhône-Alpes lui avait présenté ses excuses dans un communiqué envoyé à l'AFP. « Ce geste maladroit était inapproprié. (...) Lors du match, j'ai été percuté par Diego Carlos. A l'occasion de ce choc, j'ai ressenti une vive douleur sur une blessure récente. Dans un mauvais réflexe, j'ai tendu ma jambe vers le joueur. » Chapron avait néanmoins été écarté jusqu'à nouvel ordre par la direction technique de l'arbitrage.Arrivé en L1 en 2005, deux ans avant de passer arbitre international, le natif de Flers traînait une réputation d'arbitre tatillon, qui manquait de psychologie dans ses échanges avec les joueurs ou les entraîneurs. Celui qui est policier dans le civil aura officié lors de 216 matchs de L1, pour 757 cartons jaunes distribués, 65 rouges et 64 penalties accordé. Il a aussi arbitré 5 matchs de Ligue des Champions et 25 de Ligue Europa. Chapron était moins utilisé cette saison, avec seulement 7 apparitions en L1 et 4 en L2. Clairement celle de trop pour un arbitre qui laissera derrière lui une image plus que mitigée.

sur la francophonie ...

par catr @, vendredi 23 mars 2018, 20:41 (il y a 61 jours) @ au phil de la vie

..un aspect non-rencontré dans ce discours c'est la pluralité de ce qu'on nomme "francophonie", car il n'y en a pas qu'une et que sa "définition" dans le cadre d'un pays et d'une culture n'est pas et ne devrait pas être sa seule définition, autrement ça va vers une sorte d'enfermement

mais le passage sur la domination culturelle (passant par Paris, forcément..) ça c'est important..
(de belles rencontres à Montréal dans un colloque sur la francophonie, beaucoup de différences aussi dans la manière dont ces questions sont abordées)

sur la francophonie ...

par au phil de la vie, vendredi 23 mars 2018, 21:11 (il y a 61 jours) @ catr

Il est question dans l'interview des québécois qui seraient fortiches en linguistique.

L'interview critique essentiellement le (tout) parisianisme de la marque francophonie justement. Par une voix subsaharienne.