Les fleurs artificielles

par Timothée N. @, mardi 12 juin 2018, 15:59 (il y a 99 jours)

Qui de la la Gypsophile en plastique ou de la Rose cueillie verra le jour de notre union par les fleurs ? Tu étais sur l'échelle de ta valeur quand je t'ai appelée à la rescousse d'un faux laurier pour mesdames ces fées, les mêmes sous une autre apparence qui t'appelèrent à moi pour un Grevillea et des trompettes de Jéricho.
Notre communication gestuelle et sommaire suffira-t-elle à nous comprendre, sans éveiller non plus la méfiance des loups ? C'est que nous ferions un agréable repas à ces fauves affamés sans avoir nous-mêmes rien asservi de leurs instincts.
Notre maison abrite des démons qu'il nous faut vaincre par l'épée ou déjouer par la raison, et nous savons la force que Dieu nous prête dans cette entreprise dépassionnée de dépassement amoureux.

Les fleurs artificielles

par seyne, mardi 12 juin 2018, 19:53 (il y a 99 jours) @ Timothée N.

J’aime beaucoup. Dans ton texte précédent sur l’amour, on avait l’impression que tu le regardais voleter avec méfiance, là on est dans le cœur de l’action :)

Les fleurs artificielles

par au phil de la vie, mardi 12 juin 2018, 20:49 (il y a 99 jours) @ seyne

J'aime bien les deux, plus le premier, par contre les titres, surtout le premier, ont tendance à les affaiblir. Mais c'est peut-être une question de goût.
Je les trouve assez métaphysiques, avec de l'allégresse.

Les fleurs artificielles

par seyne, mardi 12 juin 2018, 21:08 (il y a 99 jours) @ au phil de la vie

J’ai aimé la première ligne du premier.
C’est les œillets à œillades qui m’ont gavée, et le côté « je ne suis pas dupe ».
Je n’aime pas les gens qui font trop d’efforts pour ne pas être dupe. Être dupe est la seule chose vivante.

Les fleurs artificielles

par au phil de la vie, mardi 12 juin 2018, 21:58 (il y a 99 jours) @ seyne

Je ne pige pas ta lecture, mais c'est pas grave.

Les fleurs artificielles

par seyne, mardi 12 juin 2018, 22:11 (il y a 99 jours) @ au phil de la vie

c’est peut-être les œillets et les œillades qui m’ont mis des œillères d’agacement.

Les fleurs artificielles

par au phil de la vie, mercredi 13 juin 2018, 17:49 (il y a 98 jours) @ seyne

Admettons, mais comment est-il possible d'affirmer qu'"Être dupe est la seule chose vivante" ? Je suis pas dans ta tête mais ça me laisse coi, quoi.
Quant aux efforts pour ne pas être dupe, quid ? Des à priori, peut-être ? Je n'en ai pas vu, lu.
Mais peut-être suis-je dupe ? Tant pis, ou tant mieux alors, si je te suis.

Les fleurs artificielles

par seyne, mercredi 13 juin 2018, 18:33 (il y a 98 jours) @ au phil de la vie

je crois que nous ne mettons pas dans cette discussion les mêmes choses autour de ce mot : "dupe" et que cela explique en grande partie le désaccord.
Ici je voulais dire : "être dupe de l'amour", de l'amour qu'on ressent.

C'est difficile de discuter de loin, par écrit, les occasions de quiproquo sont permanentes.

Les fleurs artificielles

par au phil de la vie, mercredi 13 juin 2018, 18:40 (il y a 98 jours) @ seyne

L'amour a ses raisons qu'une forme de raison ignore. Faites vos choix

Les fleurs artificielles

par au phil de la vie, mercredi 13 juin 2018, 19:14 (il y a 98 jours) @ au phil de la vie

(et sinon, oui, des malentendus se créent sur internet c'est certain.)

Les fleurs artificielles

par dh, mercredi 13 juin 2018, 08:58 (il y a 99 jours) @ au phil de la vie

j'aime bien aussi, mais je ne sais pas ce que c'est qu'un "Grevillea".

Les fleurs artificielles

par au phil de la vie, mercredi 13 juin 2018, 17:45 (il y a 98 jours) @ dh

Les fleurs artificielles

par Timothée N. @, mercredi 13 juin 2018, 23:39 (il y a 98 jours) @ au phil de la vie

Le premier titre est une boutade en réponse à Casimir dont j'aime bien les textes et que j'ai vu une fois ou deux à l'époque de Pierre. Le deuxième répond à une nécessité géographique plus qu'autre chose, je travaille dans une jardinerie...

Les fleurs artificielles

par Timothée N. @, mercredi 13 juin 2018, 23:36 (il y a 98 jours) @ seyne

Oh non pas vraiment, à peine, si tu savais. Une vapeur à laquelle j'ai préféré le travail et la camaraderie.

Les fleurs artificielles

par seyne, jeudi 14 juin 2018, 10:23 (il y a 98 jours) @ Timothée N.

Il y a (particulièrement du fait que j’ignorais ton travail dans une jardinerie) quelque chose de médiéval dans le récit, mais modernisé par l'évocation du plastique, et surtout par l’impression que les deux amoureux mènent ensemble la quête et le combat.
Ce n’est donc pas « Le chevalier à la rose », mais il y a quand même amour, quête et combat, d’où mon commentaire.

Mais tout s’est dissous, dis-tu ...