La guerre des clans

par Périscope @, jeudi 26 juillet 2018, 10:43 (il y a 393 jours)

LA GUERRE DES CLANS

Connaissez-vous
l'association des Longues Guiboles ?
Ses membres courent la nuit
sur les toits de France
sur les toitures de zinc.
Les Longues Guiboles font des prouesses.

Connaissez- vous aussi
le club des Futals Troués ?
Très chic franchement snob.

Quand les Longues Guiboles et les Futals Troués
se retrouvent sur les toits de France,
c'est la bagarre,
et leur rivalité les fait exploser
en un authentique ballet de haine,
à faire trembler West side story de jalousie.

Connaissez-vous
les organisations de la Nuit Blême ?
Elles se répandent sur les toits,
font reluire les zincs, se raidir les cheminées,
et tinter de froid les antennes et les paraboles.

Alors quand les Longues Guiboles, et les Futals Troués
se rejoignent sous la Nuit Blême,
c'est un festival de cliquetis de couteaux,
et les visages pâles s'affrontent
pour la plus meurtrière des tragédies.

Connaissez-vous aussi
la société de la Nuit Bleue ?
Elle recouvre le monde d'un rêve,
et les chats, dans cette pénombre marine,
viennent miauler leur désir d'amour,
sur les terrasses de zinc.


Et, lorsque les Longues Guiboles, les Futals Troués,
La Nuit Blême et la Nuit Bleue,
se réunissent sur toutes les toitures du monde,
finit enfin par sortir la Multinationale Lunaire.
Elle enveloppe tout le monde, dans ses linges de soie,
fait rentrer les couteaux,
apaise les désirs, raccommode les futals,
raccourcit les guiboles qui si plient
aux ordres ronds de la Lune.


Alors, seulement parfois quand le calme est revenu,
on peut apercevoir une myriade de personnes
qui pointe dans le ciel.
Ce sont les Etoiles Individuelles,
qui, à elles seules, rassemblées, créent une force – lumineuse,
contre les Sociétés, les Multinationales, Organisations, et autres Clubs malfaisants,
car, une étoile seule,
quand elle éblouit de son éclat,
suffit pour indiquer le vrai chemin,
au voyageur égaré, qui le cherche !

La guerre des clans

par les femmes sont des hommes sobac @, jeudi 26 juillet 2018, 12:05 (il y a 393 jours) @ Périscope

de clans en clans la voila la société
tuons tuons les plus faibles
exhortons exhortons les plus forts
mais les étoiles veillent
l'espoir change de camp
il dit clan c'est dépassé, bonjour solidarité

La guerre des clans

par Myrtille, samedi 28 juillet 2018, 21:33 (il y a 391 jours) @ les femmes sont des hommes sobac

La futilité vestimentaire et le paraître face à l’immensitté qui rappelle que nous ne sommes que des fourmis

La guerre des clans

par au phil de la vie, jeudi 26 juillet 2018, 12:07 (il y a 393 jours) @ Périscope

En voici un poème, il ne manque pas de panache celui-ci, haut en couleur

La guerre des clans

par seyne, samedi 28 juillet 2018, 15:22 (il y a 391 jours) @ Périscope

Il est beau ce poème, beau comme un dessin animé. Du coup cela atténue l’angoisse qu’on peut ressentir devant ce qu’il décrit. Quand il fait bien froid dans le monde et qu’on n’arrIve plus à savoir qui on est, le clan vient offrir sa chaleur régressive et (forcément) haineuse.
La note optimiste de la fin m’a rappelé la chanson que chantait Reggiani : « les loups ».



Les loups