nuit

par sobac @, vendredi 03 août 2018, 10:39 (il y a 385 jours)

éconduit il en déduit que cette nuit fût
un feu de paille au milieu d'un été
pourtant il aurait tant voulu
être l'élu celui qui
est aimé pour
lui
la nuit à cela de très cruel
finesse du scalpel exploit éternel
le corps cet instrument sait
l'effort d'être toujours
premier,mais
l'aléa

nuit 2

par Périscope @, vendredi 03 août 2018, 11:44 (il y a 385 jours) @ sobac

Pourtant il aurait tant voulu
être l'élu celui qui
est aimé pour
lui.
La nuit à cela de très cruel ;
l'effort d'être toujours premier,
mais
l'aléa...

nuit 2

par sobac @, vendredi 03 août 2018, 12:56 (il y a 385 jours) @ Périscope

être l'élu
aimé pour lui
être premier
mais l'aléa

minimalisme le suc

merci

nuit 2

par Périscope @, mercredi 08 août 2018, 11:53 (il y a 380 jours) @ sobac

Nus
dans la nue
de la nuit
tintent
le unuits
Ut ut u
t





On est les champions du minimalisme ; les mots dans le mot

nuit 2

par sobac @, mercredi 08 août 2018, 12:07 (il y a 380 jours) @ Périscope

nuit, nus,
osmose

nuit 2

par Périscope @, mercredi 08 août 2018, 16:03 (il y a 380 jours) @ sobac

Mes os
osent
un somme
sans mot ;
un somme haut,
une messe
!




Dans OSMOSE, phonétiquement on peut entendre les mots du poème ci-dessus
toujours les mots contenus dans le mot

nuit 2

par sobac @, mercredi 08 août 2018, 18:34 (il y a 380 jours) @ Périscope

ose la nuit nu, et
paresse

nuit 2

par Périscope @, jeudi 09 août 2018, 10:35 (il y a 379 jours) @ sobac

Ah pas peur des rats
Ah je parais as
quand paraît ma paresse
Ah pas peur
des pas du rat
il erre
de part en part
en esse
en pet
me rase
me serre
me paît
me presse
Ah pas peur des rats
je suis preux
quand je pars !

nuit 2

par sobac @, jeudi 09 août 2018, 13:15 (il y a 379 jours) @ Périscope

amoureux d'ébats
l'aléa s'enfuit déjà
laissant place a la phrase
celle que l'on prononce en l'état
la nuit quand les chats son gris
l'autre façon de vivre
les démons de minuit

nuit 2

par sobac @, vendredi 10 août 2018, 13:02 (il y a 378 jours) @ sobac

de nuit, elle , nue
dans son sanctuaire
prie, madone éphémère
qui l'eut cru