Ce monde putréfié dont il faut se débarrasser

par au phil de la vie, mardi 07 août 2018, 11:49 (il y a 74 jours)

Ce monde immonde, pesantement, avec un sens de la morbidité avéré
Sans cesse répété, insensé, aiguisé, au fil des plateaux télévisés rôdés
De guerres trafiquées, en défaites écologiques, en lâchetés politiques, corrompu jusqu'à l'os, aux bêtises aussi énormes que Saturne, pollué en totalité
Ce monde hideux à battre en brèche sans coup férir, au tournis des électrons libres
Ce monde par des hommes créé, pathétique monde de bibendum goinfré de merdes
Ce monde d'égoïsmes, de cupidité, de mensonges, de saloperies à chier de la gloriole

Lâcher prise face à ce faux monde infecté jusqu'à la moelle, aux réalités terrifiante
le vomir par tous les pores de la terre, pour y survivre enfin, rêvant d'un autre monde

Ce monde putréfié dont il faut se débarrasser

par sobac @, mardi 07 août 2018, 12:54 (il y a 74 jours) @ au phil de la vie

Ce monde putréfié dont il faut se débarrasser

par au phil de la vie, mardi 07 août 2018, 13:17 (il y a 74 jours) @ sobac

Oui, cette chanson est de celles qui passent sans jamais prendre une ride et restent toujours d'une brûlante actualité.

http://aufildelavie.hautetfort.com/

Ce monde putréfié dont il faut se débarrasser

par Périscope @, mercredi 08 août 2018, 12:03 (il y a 73 jours) @ au phil de la vie

On peut en partie être d'accord avec toi

mais dit comme ça, ça ne marche pas

La révolte doit trouver sa forme pour s'exprimer

Là c'est ta colère qui t'emporte (que je peux comprendre)

mais la colère en écriture doit aussi aller chercher ses mots,

ton texte ainsi énonce des vérités premières
on a pas envie de lire la suite,

le militantisme aussi doit réinventer son langage

On se révolte avec des formes anciennes ? Il manque un maillon...

Ce monde putréfié dont il faut se débarrasser

par au phil de la vie, mercredi 08 août 2018, 12:46 (il y a 73 jours) @ Périscope

Mon blog a reçu un commentaire qui contredit ton jugement, jugement si je te suis qui te donne l'impression d'exister.

Ce monde putréfié dont il faut se débarrasser

par Périscope @, jeudi 09 août 2018, 14:52 (il y a 71 jours) @ au phil de la vie

Le commentaire sur ton blog ne parle pas de la même chose
lui, il réagit au message

moi je te parlais écriture

Ce monde putréfié dont il faut se débarrasser

par au phil de la vie, samedi 11 août 2018, 23:49 (il y a 69 jours) @ Périscope

Il est vrai que l'on est plus ou moins sensibilisé selon (...) aux messages délivrés.
Souvent on accroche à un texte, une écriture, lorsqu'on trouve une résonance en, une même corde qui vibre.
Par contre, je le redis plus clairement puisq'on se dit des choses, et sans plus préciser "selon moi", cela semble ne plus être de mise, une écriture sophistiquée a tendance à être moins "bonne" qu'une écriture au style direct, épuré voire brut. De même l'authenticité est préférable au traficage.

Ce monde putréfié dont il faut se débarrasser

par seyne, dimanche 12 août 2018, 13:10 (il y a 69 jours) @ au phil de la vie

Ce que je reproche à ton texte c’est d’être dans l’émotionnel pur. Sans élaboration, sans réflexion, sans nuance. Exactement ce qui mène le monde aujourd’hui.

En art n’y a pas de force sans pensée. Même dans l’art brut.

Ce monde putréfié dont il faut se débarrasser

par seyne, dimanche 12 août 2018, 14:45 (il y a 69 jours) @ seyne

Bon je suis méchante avec toi parce que j’ai lu tellement de beaux trucs que tu écrivais

Ce monde putréfié dont il faut se débarrasser

par au phil de la vie, vendredi 17 août 2018, 20:15 (il y a 63 jours) @ seyne

J'exerce mon droit de réserve

Ce monde putréfié dont il faut se débarrasser

par au phil de la vie, dimanche 12 août 2018, 15:00 (il y a 68 jours) @ seyne

Et en politique il faut aussi savamment élaborer et nuancer les apparences pour embrouiller le cerveau du populo, n'est-ce pas claire. La couche de vernis démocratique complexe est essentielle à la bonne gouvernance.

Ce monde putréfié dont il faut se débarrasser

par seyne, dimanche 12 août 2018, 15:27 (il y a 68 jours) @ au phil de la vie

On dirait Valls : il est inutile de réfléchir.

Et puis je te rappelle que ton texte avait une prétention littéraire.

Ce monde putréfié dont il faut se débarrasser

par au phil de la vie, dimanche 12 août 2018, 15:39 (il y a 68 jours) @ seyne

L'un n'empêche pas l'autre.

Ce monde putréfié dont il faut se débarrasser

par assûrément @, dimanche 12 août 2018, 21:51 (il y a 68 jours) @ au phil de la vie

allons... tu sais bien qu'il faut tempérer l'eau du bain...

le problème réel est que la charge émotive (le motif émotif) surcharge le discours plutôt que de le raffiner...
alors le lecteur prend dans "la gueule" la surcharge, au lieu d'être amené ou conduit vers l'entendement du communiquant du texte

..c'est comme se faire crier dessus : on est bousculé par la charge et on entend plus rien parce que c'est trop..
exactement ce qui ne devrait jamais être fait/agi sur qui que ce soit... hm ?

Ce monde putréfié dont il faut se débarrasser

par au phil de la vie, dimanche 12 août 2018, 22:18 (il y a 68 jours) @ assûrément

Certains discours raffinés sont autrement plus nocifs pour la santé cérébrale que quelques paroles "bien senties", qui reveillent parfois les endormis.

Quant aux dialogues toujours sans un mot plus haut que l'autre ça existe dans la vie ?

Ce monde putréfié dont il faut se débarrasser

par au phil de la vie, dimanche 12 août 2018, 22:38 (il y a 68 jours) @ au phil de la vie

Finalement chacun y va de sa petite leçon sur ce texte modeste, peut-être ça donne l'impression d'exister, ou que ça dérange, ou que ça rassure va savoir

Ce monde putréfié dont il faut se débarrasser

par assûrément @, dimanche 12 août 2018, 23:05 (il y a 68 jours) @ au phil de la vie

...comme ça fait une quinzaine d'années que je te lis (depuis le forum de francopolis) je pense que je peux me permettre d'avancer vers toi un commentaire (non-agressif) (et) constructif (soit : canaliser la charge du motif émotif).

tu peux te braquer si tu veux, cela te regarde... mais n'avais-je pas écrit un jour quelque part que tout commentaire est une forme de cadeau et il nous appartient d'apprendre à le recevoir en le considérant comme tel ...?

Ce monde putréfié dont il faut se débarrasser

par au phil de la vie, vendredi 17 août 2018, 20:11 (il y a 63 jours) @ assûrément

Ton commentaire s'est inscrit à la suite des deux premiers auxquels j'ai répondu, visiblement mes réponses n'ont pas compté, comme la plupart du temps ces dernières années, alors, je n'ai pas envie de perdre du temps dans des débats dont on connait l'issue habituelle.
Désolé mais je n'écris pas pour du beurre, après on a bien le droit d'avoir des regards différents, ça ne me pose pas de problème.
Je n'oublie pas combien j'ai apprécié tes écrits, je les apprécie encore, et aussi parfois avis et visions (sur la forme des vers des poèmes par exemple) mais les choses ont évolué, avec la vie aussi ...

Ce monde putréfié dont il faut se débarrasser

par assûrément @, dimanche 12 août 2018, 23:12 (il y a 68 jours) @ au phil de la vie

tu parles pour qui ?

et avec quelle violence.. alors que personne ne t'agresse. pourquoi cette défensive et à quoi sert-elle ?

Ce monde putréfié dont il faut se débarrasser

par au phil de la vie, dimanche 12 août 2018, 23:17 (il y a 68 jours) @ assûrément

Bien sûr périscope, Claire et toi-même êtes simplement bienveillants :)

Ce monde putréfié dont il faut se débarrasser

par assûrément @, dimanche 12 août 2018, 23:54 (il y a 68 jours) @ au phil de la vie

oui, et probablement bien davantage que tu ne puis l'entendre, malheureusement...



bonne nuit

c.

Ce monde putréfié dont il faut se débarrasser

par au phil de la vie, dimanche 12 août 2018, 23:58 (il y a 68 jours) @ assûrément

Bonne nuit Catherine

Ce monde putréfié dont il faut se débarrasser

par au phil de la vie, lundi 13 août 2018, 00:35 (il y a 68 jours) @ au phil de la vie

Amendement ( Ce monde putréfié dont il faut se débarrasser )

par au phil de la vie, vendredi 17 août 2018, 18:28 (il y a 63 jours) @ au phil de la vie

"rêvant d'un autre monde"

aspirant à un autre monde

Modif titre : Ce monde de pourritures dont il faut nous débarrasser

par au phil de la vie, dimanche 19 août 2018, 17:42 (il y a 61 jours) @ au phil de la vie

- pas de texte -

Compil Manset

par Rodrigue @, lundi 20 août 2018, 17:01 (il y a 60 jours) @ au phil de la vie

On dirait une compilation des pires prêches manséens. Avec beaucoup de gras autour.

Compil Manset

par au phil de la vie, lundi 20 août 2018, 18:44 (il y a 60 jours) @ Rodrigue

Donne des exemples, je suis curieux de les entendre.

Compil Manset

par seyne, mardi 21 août 2018, 13:32 (il y a 60 jours) @ au phil de la vie

Étant aussi une fan de Manset je me mêle de l’échange :

camion bâché

Compil Manset

par seyne, mardi 21 août 2018, 13:34 (il y a 60 jours) @ seyne

Compil Manset

par seyne, mardi 21 août 2018, 13:35 (il y a 60 jours) @ seyne

Compil Manset

par seyne, mardi 21 août 2018, 13:37 (il y a 60 jours) @ seyne

...et le plus beau :

par seyne, mardi 21 août 2018, 13:39 (il y a 60 jours) @ seyne

...et le plus beau :

par Rodrigue @, mardi 21 août 2018, 22:29 (il y a 59 jours) @ seyne

C'est compliqué de mettre tout ça sur le même plan. D'un côté y a Mensonges et Artificiers auxquels je pensais en parlant de "pires prêches", des textes un peu lourdingues (le prochain "on nous ment " à l'air dans la même veine). D'un autre il y a du très grand art, qui disent à peu près la même chose, mais c'est de la poésie... Moi mon préféré c'est Camion bâché, peut être suivi par Le pays de la liberté.

...et le plus beau :

par seyne, mardi 21 août 2018, 22:44 (il y a 59 jours) @ Rodrigue

Oui, c’est d'ailleurs assez fascinant : sur le même thème, le même artiste produit des merveilles de beauté et de justesse...et des truc assez discutables, aussi bien sur le fond que sur la forme.
Peut-être c’est une des leçons ambiguës (et involontaires) de Manset. Un vrai maître...

...et le plus beau :

par seyne, mardi 21 août 2018, 22:48 (il y a 59 jours) @ seyne

Ceci dit, je les aime tous ce titres. C’est la suite qui craint je trouve.

...et le plus beau :

par Rodrigue @, mercredi 22 août 2018, 09:18 (il y a 59 jours) @ seyne

Moi aussi je les aime. N'empêche que ces deux là sont lourdingues. Mais que je les aime. Mais qu'elles sont lourdingues...
Bon on va pas se lancer dans des considérations manséenne. Ça n'en finirait pas. Et ça polluerait le fil du Phil.
Juste encore 2 trucs hors sujet.
Beaucoup aimé ton texte inspiré de Cohen. J'ai aussi une passion pour le bonhomme, sa voix, son oeuvre, depuis à peu près toujours. Et cet album "quasi posthume"...
Et sinon un petit retour sur Décomposition? Curieux je suis de.

...et le plus beau :

par seyne, mercredi 22 août 2018, 17:53 (il y a 58 jours) @ Rodrigue

Tu sais, l’été je bouge beaucoup, vois beaucoup de monde. Ce n’est pas propice pour lire vraiment de la poésie, ni en écrire non plus d’ailleurs. Mais à la rentrée je le ferai, promis.

...et le plus beau :

par au phil de la vie, vendredi 24 août 2018, 21:51 (il y a 56 jours) @ Rodrigue

C'est un plaisir d'écouter ces chansons, je n'en aurais pas eu l'occasion sinon.

...et le plus beau :

par seyne, samedi 25 août 2018, 10:08 (il y a 56 jours) @ au phil de la vie

Je suis contente qu’elles te plaisent, c’est l’époqque où Manset témoignait.

...et le plus beau :

par au phil de la vie, samedi 25 août 2018, 10:26 (il y a 56 jours) @ seyne

la chanson "Artificiers du décadent"
j'aime bien.

Artificiers du décadent


Fossoyeur du meilleur et du pire
Artificiers du décadent
Qui riez de toutes vos dents
Prenez garde à la vengeance
De ceux qui guettent en silence
Artificiers du décadent
Qui riez

Prenez garde à l’impatience
Des deux plateaux de la balance
Ici, qui sont en porte-à-faux
Le mépris c’est le fer de lance
Le pot de fer, terre de pot

Artificiers du décadent
Tout n’est pas noir, tout n’est pas blanc
Prenez garde à l’innocence
De ceux qui chantent et qui dansent
Officiers et gouvernements
Plus cruel

Prenez garde à l’insouciance
A ne pas donner la science
Ici même et maintenant
A l’heure du dernier jugement
Qu’il soit étalon ou jument

C’est une longue convalescence
De la naissance à la naissance
La vie n’a pas d’importance
Vie de moine ou vie d’errance
Seule la corne d’abondance
Seul l’amour auquel l’enfance

Artificiers du décadent
Qui riez de toutes vos dents
Prenez garde à l’impatience
Des deux plateaux de la balance
Ici, qui sont en porte-à-faux
Le mépris c’est le fer de lance
Le pot de fer, terre de pot

Artificiers
Artificiers
Artificiers
Artificiers
Le mépris c’est le fer de lance

...et le plus beau :

par seyne, samedi 25 août 2018, 13:24 (il y a 56 jours) @ au phil de la vie

Oui, c’est un texte très riche, violent et lumineux à la fois, apocalyptique et dansant. Moi aussi je l’ aime beaucoup.

Compil Manset

par au phil de la vie, vendredi 24 août 2018, 17:50 (il y a 56 jours) @ Rodrigue

"Avec beaucoup de gras autour"

C'est beurré et salé à souhait, typique, breizhounec, traou mad.

"aux bêtises aussi énormes que Saturne"

Avec le grain de beauté au milieu, qui saute comme une crêpe sur la poêle au milieu des figures, suspendue à la langue.
La fantaisie, l'imagination celte, dans toute sa démesure, l'authenticité incorruptible, incoercible.

"pathétique monde de bibendum goinfré de merdes"

La seconde couche de gros grain.

Fines bouches s'abstenir c'est sûr.