Une gazelle et une Cendrillon sur tous les chemins du monde

par Annie, jeudi 04 juillet 2019, 19:15 (il y a 102 jours)

Thélème est le thème
fille en liesse hésite-t-elle?
Le ciel ? Il s’en fiche.

Teille, file et tisse !
Lin et lésine te serrent
chichement, fillette.

Site, fief, cité..
L’essentiel est le chemin
les stèles le mitent.

Une gazelle et une Cendrillon sur tous les chemins du monde

par Florian, jeudi 04 juillet 2019, 20:48 (il y a 102 jours) @ Annie

O stèles
Allez vous décorer la jeune fille
De ses désirs en miettes
Il me tarde de lui donner l'hostie
Et la riche baguette

Une gazelle et une Cendrillon sur tous les chemins du monde

par dh, vendredi 05 juillet 2019, 10:39 (il y a 101 jours) @ Florian

Et la riche baguette >>>


j'avais lu braguette.

Une gazelle et une Cendrillon sur tous les chemins du monde

par Florian, vendredi 05 juillet 2019, 11:55 (il y a 101 jours) @ dh

La poésie est suggestive.

Une gazelle et une Cendrillon sur tous les chemins du monde

par Périscope @, vendredi 05 juillet 2019, 08:32 (il y a 101 jours) @ Annie

les mots dans le mot
les anagrammes
sonorités et sens

c'est très ludique
mais parfois le sens est tiré par les cheveux

Une gazelle et une Cendrillon sur tous les chemins du monde

par 411, vendredi 05 juillet 2019, 11:50 (il y a 101 jours) @ Périscope

ça me fait penser à Garcia Lorca, et je n'aime pas beaucoup Garcia Lorca. Un chouilla trop précieux pour moi. Un peu trop "art pour l'art".

Une gazelle et une Cendrillon sur tous les chemins du monde

par Annie, dimanche 07 juillet 2019, 09:52 (il y a 99 jours) @ 411

je comprends fort bien la remarque sur Garcia-Lorca, si vous ne les connaissez pas déjà, lisez les poèmes écrits pendant ou après son séjour à NY.

2 poètes (au moins): Cendrars et G-Lorca ont été métamorphosés par le séjour à NY.

Une gazelle et une Cendrillon sur tous les chemins du monde

par 411, dimanche 07 juillet 2019, 12:05 (il y a 99 jours) @ Annie

Ben du coup Cendrars est mon poète préféré avec Pessoa.

"Les Pâques à New-York", hein. De toute façon Cendrars a été influencé par le monde entier.


Quant à G Lorca, c'est vrai que j'ai du mal. Mais peut-être que je rate quelque chose...

Garcia Lorca : Jeu et théorie du duende

par seyne, dimanche 07 juillet 2019, 21:29 (il y a 99 jours) @ 411

Une gazelle et une Cendrillon sur tous les chemins du monde

par seyne, lundi 08 juillet 2019, 15:12 (il y a 98 jours) @ 411

je viens de relire "Bourlinguer", et de retrouver l'état quasi hypnotique dont je gardais un si fort souvenir.

Une gazelle et une Cendrillon sur tous les chemins du monde

par seyne, lundi 08 juillet 2019, 15:02 (il y a 98 jours) @ Annie

je laisse toujours passer un peu de temps sur tes poèmes, le jeu avec les mots étant pour moi plutôt une barrière qu'une invitation, et souvent une rêverie, un buée de sens et d'émotion apparaît ensuite.
Là, c'est vrai pour la première strophe mais après je coince, et les "stèles qui mitent le chemin", dans le dernier vers, ça ne passe pas du tout.

Une gazelle et une Cendrillon sur tous les chemins du monde

par Annie, lundi 08 juillet 2019, 16:49 (il y a 98 jours) @ seyne

Les stèles obligent -ou invitent- à s'arrêter, ce sont des stations, voilà en quoi elles mitent le chemin (opposé aux différentes demeures).

Une gazelle et une Cendrillon sur tous les chemins du monde

par seyne, lundi 08 juillet 2019, 16:54 (il y a 98 jours) @ Annie

Oui, j’ ai bien compris et même métaphoriquement on pourrait penser à des stèles funéraires qui témoignent de disparitions. Mais au niveau de l’image ça ne colle pas, une stèle c’est le contraire d’un trou de mite et l’incongruité fait un effet d’artifice et non un effet de vérité...enfin, pour moi.