Incarnation

par soledad, samedi 07 septembre 2019, 09:34 (il y a 306 jours)

La pensée en exil dans ta ville lumière

puiser au fond de toi la jeunesse de mon âme

un jour devenue tienne

Insolente liberté de l’automne cédant

un frêle sourire aux lèvres

une chaude bouffée de nuit

à nos paupières closes.

Souffle d'une étreinte

Inspiration sincère au creux de ton éveil

La douceur de ta peau à l’ombre de mes baisers

cherchait à retenir le goût d’éternité

de nos regards fuyants surpris par tant de corps

 murmurant le futur sans trop oser se dire

incapables d’échapper à l'emprise de l’instant.

Incarnation

par s[i]e[/i]nile ll @, samedi 07 septembre 2019, 15:10 (il y a 305 jours) @ soledad

Splendide. J'en redemande.

Incarnation

par Soledad, samedi 07 septembre 2019, 17:10 (il y a 305 jours) @ s[i]e[/i]nile ll

C'est gentil, mais je ne suis pas très prolixe et ce n'est pas tous les jours que l'amour m'écrit avec une telle plénitude. J'ai voulu le partager.

Incarnation

par sobac @, samedi 07 septembre 2019, 16:50 (il y a 305 jours) @ soledad

incarnation, me voila possédé, pourtant
sur mon épaule une ombre
le poids des ans, les souvenirs de ma jeunesse
demain sur les chemins

Incarnation

par soledad, samedi 07 septembre 2019, 17:06 (il y a 305 jours) @ sobac

L'âge véritable n'a pas de corps, il suffit d'aimer...

Incarnation

par Périscope @, samedi 07 septembre 2019, 16:54 (il y a 305 jours) @ soledad

la pensée qui passe nomade

l'instant toujours à la traîne

je suis sous le charme

Incarnation

par soledad, samedi 07 septembre 2019, 17:13 (il y a 305 jours) @ Périscope

Merci, content que cela vous plaise, de tels retours alimentent la raison d'écrire.

Incarnation

par Annie, dimanche 08 septembre 2019, 15:25 (il y a 304 jours) @ soledad

Splendide, l'amour est si difficile à écrire.

Côté forme, j'admire que tu écrives ici plusieurs alexandrins parfaitement naturels. Rare talent.

Incarnation

par Soledad, lundi 09 septembre 2019, 01:33 (il y a 304 jours) @ Annie

Merci Annie, effectivement maintenant que vous le dîtes, il y a quelques alexandrins. Comme quoi...comme en amour, plus on cherche moins on trouve.

Incarnation

par seyne, lundi 09 septembre 2019, 13:59 (il y a 303 jours) @ soledad

c'est plein de notations extrêmement subtiles, on sent dans quels paradoxes étranges nous plongent certaines histoires amoureuses, parce qu'elles interrogent différemment l'identité, le temps.

bon, y' a des trucs un peu trop "poétiques" pour mon goût, trop lus : les frêles sourire aux lèvres, les paupières closes...j'aurais choisi d'autres mots. Mais ce sont des détails.

Incarnation

par Soledad, lundi 09 septembre 2019, 17:12 (il y a 303 jours) @ seyne

Merci pour le retour

Incarnation

par dh, lundi 09 septembre 2019, 15:41 (il y a 303 jours) @ soledad

oui, c'est pas mal,

un peu convenu, un peu plan plan,

mais il y a tellement pire ...

Incarnation

par Soledad, lundi 09 septembre 2019, 17:13 (il y a 303 jours) @ dh

Merci pour le retour

Incarnation

par dh, lundi 09 septembre 2019, 18:17 (il y a 303 jours) @ Soledad

Incarnation

par Florian, lundi 09 septembre 2019, 23:29 (il y a 303 jours) @ soledad

Eh oui il aurait fallu créer quelque chose tout en étant inspiré. C'est tout le problème de l'inspiration : elle ne sert strictement à rien. Tout au plus à rendre ridicule. Et là en effet il n'y a strictement rien mais alors rien de rien. Le vide, l'angoisse qu'il se produise enfin quelque chose. On aurait tant aimé qu'à un moment il y ait un tout petit relief, une toute petite aspérité. Mais non il n'y a pas le moindre bourdonnement.

Il faut sans doute se méfier du sentiment amoureux mais je crois la chose suivante : quand on aime on bouge, on a quelque chose à dire à l'aimée parce qu'on l'aime. On a quelque chose à déclarer qui soit sincère et donc, et donc on entre en conflit. On parle. On donne un détail. Car les battements du cœur ce sont d'infinis détails et le reste c'est une plaine qui devient jachère si on ne donne aucun détail.

Il faut protester Soledad. Et pour cela il ne faut pas avoir peur de briser la forme. Il ne faut pas avoir peur de chercher des mots là où il n'y en a pas. Il faut creuser son sentiment pour lui donner un cœur. Il faut de la violence pour qu'il s'anime. Il faut qu'on puisse voir à tout prix à quoi peut ressembler un sentiment. Il faut nier, au sens hegelien la beauté du sentiment. Il faut que l'élément négatif (au sens noble du terme) l'emporte sur la facilité, sur le non dit.

Incarnation

par Soledad, mercredi 11 septembre 2019, 07:57 (il y a 302 jours) @ Florian

Visiblement, on n'aime pas de la même façon et c'est merveilleux.

Incarnation

par Florian, mercredi 11 septembre 2019, 08:44 (il y a 302 jours) @ Soledad

C'était une remarque sur le texte. Je ne me permettrais pas de parler du reste. Tout est possible avec un texte donc tout type de remarque est possible aussi.

Incarnation

par Soledad, mercredi 11 septembre 2019, 17:08 (il y a 301 jours) @ Florian

J'ai dû mal interpréter ce passage.

"Il faut sans doute se méfier du sentiment amoureux mais je crois la chose suivante : quand on aime on bouge, on a quelque chose à dire à l'aimée parce qu'on l'aime. On a quelque chose à déclarer qui soit sincère et donc, et donc on entre en conflit. On parle. On donne un détail. Car les battements du cœur ce sont d'infinis détails et le reste c'est une plaine qui devient jachère si on ne donne aucun détail."

Disons donc, qu'on ne ressent pas de la même façon, avec la même intensité, on n'y projette pas les mêmes choses ? Je continue à trouver ça merveilleux.

Incarnation

par Florian, mercredi 11 septembre 2019, 17:25 (il y a 301 jours) @ Soledad

Si tout pareil mais tu aurais dû comprendre sans te demander quoi que ce soit au niveau de l'intensité qu'il s'agissait de l'écrit. J'ai été bien sûr volontairement dur car tu n'as rien inventé en écrivant si tu préfère. Tu n'as fait que transmettre. Bien sûr aussi que transmettre c'est inventer. Mais cette invention si on ne peut pas tous la produire, on la connaît tous. Donc si tu veux flatter des destinataires autour de toi c'est bien mais si tu veux t aventurer dans l'inconnu il n'y a rien.

Incarnation

par Soledad, jeudi 12 septembre 2019, 09:20 (il y a 301 jours) @ Florian

Bonjour, Florian,
Je ne t'ai pas trouvé dur. C'est ta façon de dire, ça te regarde, personne ne me mets un couteau sous la gorge pour jeter en pâture mes écrits, personne ne m'oblige à aller sur les réseaux sociaux, ni même à te répondre.
Le fait est que ça me permet d'avoir des retours sur ma façon d'écrire, autres que ceux de mes lecteurs habituels, c'est tout.
Je n'ai pas la prétention de créer, terme que je trouve pompeux et prétentieux, puisque tout, absolument tout, existait déjà avant moi. J'essaye simplement d'agencer à ma façon, avec ma sensibilité, mon vécu, ma façon de ressentir, en essayant de le faire avec plaisir et de le partager avec d'autres. Après, ça plaît ou pas c'est autre chose, tant que je l'ai fait en toute conscience et sans attente particulière, le reste ne me regarde pas en fait.
Merci pour ta réponse

Incarnation

par Florian, jeudi 12 septembre 2019, 21:41 (il y a 300 jours) @ Soledad

Ce n'est pas parce que tu n'as pas la prétention de créer, ce qui s'accorde parfaitement avec ce que tu fais, que le terme est pompeux. C'est le parfait symptôme qu'on rencontre un peu partout. Je me demande bien en effet, qu'elle est ta spécificité ou ta sensibilité toute particulière puisqu'elle est parfaitement effacée par un style convenu, universel.

Incarnation

par Soledad, vendredi 13 septembre 2019, 03:06 (il y a 300 jours) @ Florian

Ma spécialité ? C'est que j'en ai pas. Bien vu!

Incarnation

par s[i]e[/i]nile ll @, vendredi 13 septembre 2019, 03:57 (il y a 300 jours) @ Soledad

Je pense qu'il voulait te demander par là ce que tu fais dans la vie, ce qui m'intéresse aussi du reste, mais qui est une question à réponse indiscrète.

Incarnation

par Florian, vendredi 13 septembre 2019, 07:56 (il y a 300 jours) @ Soledad

La "sensibilité, le vécu, la façon de ressentir" peuvent être nommés des spécificités (et non des spécialités). Et en effet on dirait que tu n'en as pas. Ou qu'elles sont orientées vers quelque chose qui ne permet pas de les distinguer.
Je te crois sur parole que rien de singulier n'est développé dans ton poème, qu'aucun travail ne permet de lui accorder quelque crédit, qu'il n'a pour ainsi dire aucune valeur, si ce n'est une retranscription fidèle d'un sentiment universel voire neutre (ce qui me fait douter de son intensité).




Tandis que "" "sénile" "" " par définition oui ses particularités sont anéanties par la sénilité ???

Incarnation

par s[i]e[/i]nile ll @, vendredi 13 septembre 2019, 09:02 (il y a 300 jours) @ Florian

Peut-être sénile, mais je suis toujours resté poli quant à moi. Un vieillard qui a bien vieilli en somme.

Incarnation

par seyne, vendredi 13 septembre 2019, 10:27 (il y a 300 jours) @ Florian

et tes particularités sont caractérisées par la malveillance, ou bien c'est une disposition que tu cultives seulement ici ?

Incarnation

par s[i]e[/i]nile ll @, vendredi 13 septembre 2019, 10:56 (il y a 300 jours) @ seyne

Non je pense qu'il n'est pas méchant. Moi-même je ne suis pas méchant. Et pourtant, elle tourne ! La Terre et toutes sortes d'autres choses...

Incarnation

par seyne, vendredi 13 septembre 2019, 11:07 (il y a 300 jours) @ s[i]e[/i]nile ll

ici, on ne peut juger que sur des posts.

Incarnation

par s[i]e[/i]nile ll @, vendredi 13 septembre 2019, 11:12 (il y a 300 jours) @ seyne

Bien, mon capitaine !

Incarnation

par seyne, vendredi 13 septembre 2019, 12:11 (il y a 300 jours) @ s[i]e[/i]nile ll

non, c’est François le capitaine. Moi je lis. Et ça m’attriste de voir des gens que j’aimais bien et dont j’admirais le talent tout faire pour se rendre détestables, alors je le dis. Mais ça suffit là-dessus.

Incarnation

par Florian, vendredi 13 septembre 2019, 12:50 (il y a 300 jours) @ seyne

non, c'et toi la capitaine qui cultives son petit potager avec de beaux légumes, et qui regrette une certaine liberté qu'il y avait jadis dans les forums, en faisant tout le nécessaire pour qu'elle ne puisse réapparaitre. allez comprendre..

Incarnation

par Florian, vendredi 13 septembre 2019, 13:06 (il y a 300 jours) @ Florian

et puis l'humour et la crudité sont érogènes et bienveillants, ils éveillent le rire et le bonheur, un petit goût de folie comme un grain de beauté sur le visage d'une amie

Incarnation

par s[i]e[/i]nile il @, vendredi 13 septembre 2019, 15:19 (il y a 299 jours) @ Florian

Haha c’est vrai que vous êtes drôle. Mais ça n’est pas volontaire... Malgré vous quoi, mais c’est déjà ça, c’est un bon début, continuez cher ennemi, vous êtes sur la bonne voie !
Quant à la liberté, elle se conquiert, et je remarque que vous n’avez pas conquis grand’ chose, nul besoin d’étendre votre indigence à l’ensemble de ceux qui vous lisent.
Intrusion ? Mais demandez donc un entretien privé à Soledad si vous voulez être tranquille...

Incarnation

par Jupiter, vendredi 13 septembre 2019, 16:04 (il y a 299 jours) @ s[i]e[/i]nile il

Monsieur N. vous n'êtes pas drôle du tout et vos réparties laissent à désirer. Restez-en aux propos que vous avez tenus précédemment, ils étaient très convaincants. J'en déduis que vous ne devriez pas ainsi changer d'avis. Je savais que vous étiez inconsistant comme un ticket de caisse mais ne soyez pas pour autant contradictoire comme une caissière. Concentrez vous, vous arriverez bien à faire quelque chose de votre vie.

Incarnation

par s[i]e[/i]nile il @, vendredi 13 septembre 2019, 17:16 (il y a 299 jours) @ Jupiter

Charmant... C’est comme cela que vous espérez récupérer du crédit auprès de la gente féminine ? (ou masculine, parce qu’on finit par se demander...)
Et n’oubliez pas hein : une tisane et au lit !
Pauvre de vous... Jusqu’où irez-vous ?!

Incarnation

par Jupiter, vendredi 13 septembre 2019, 18:02 (il y a 299 jours) @ s[i]e[/i]nile il

Monsieur N. Votre jalousie et votre ignorance parfaitement malveillantes ne feront jamais de vous un homme charmant. Je vous ai répété mille et une fois que vous êtes un accident de parcours. Vous faites donc partie d'un de mes fans Club typiquement masculin qui persiste dans le temps ? Je n'ai pas le souvenir d'avoir brillé en votre compagnie. Mais qui sait peut être suis je plus brillant en toutes circonstances qu'il me semble...

Incarnation

par s[i]e[/i]nile il @, vendredi 13 septembre 2019, 18:07 (il y a 299 jours) @ Jupiter

Ben voyons... c’est beau de rêver !

Incarnation

par Jupiter, vendredi 13 septembre 2019, 18:15 (il y a 299 jours) @ s[i]e[/i]nile il

Je ne me permettrais pas d'écouter des conseils de réalisme de la part de quelqu'un qui n'a aucune idée de son identité Thimotee.

Incarnation

par Jacques de Compostelle, vendredi 13 septembre 2019, 16:13 (il y a 299 jours) @ s[i]e[/i]nile ll

Ca c'est intelligent.

Incarnation

par Florian, vendredi 13 septembre 2019, 12:46 (il y a 300 jours) @ seyne

bien au contraire, j'essaye par des propos certes crus d'atteindre soledad autrement que par des nullités. Toi tes particularités sont basées sur l'intrusion je vois.

la malveillance est toujours très discrète. elle se cultive bien autrement que je ne le fais. c'est une entité que l'on ne voit que dans les coulisses et qui n'est pas belle à voir.

Incarnation

par Soledad, vendredi 13 septembre 2019, 20:00 (il y a 299 jours) @ Florian

On peut violer et brutaliser les mots et leur agencement comme qui viole où brutalise un corps, mais pas les sentiments et la conscience que celui qui écrit y a mis. Il est inutile d'insister dans cette démarche, c'est peine perdue.

Incarnation

par Florian, vendredi 13 septembre 2019, 21:20 (il y a 299 jours) @ Soledad

Ça n'a rien à voir, les mots ne sont pas des corps. Ils sont indolores. Et qui parle de brutaliser ? Quant à ta conscience et tes sentiments il s'agirait bien plutôt d'en faire quelque chose qui ait un peu plus de relief quand bien même ils resteraient identiques et indemnes.

Rien n'est jamais perdu Soledad et tu n'es pas obligé de me répondre.