2 poèmes.

par Florian, mardi 12 mai 2020, 21:04 (il y a 51 jours)

quand il fallait marcher
mon goût allait à des audaces périphériques
maintenant que le danger est éteint
je vois le fond et le comble de la chambre
où passent les veinules d'un marbre seul
d'aucune matière qui ne conçoit
la réalité d'elle-même

le rêve n'a pas besoin de se tremper dans un élément
les distances que conçoivent les bordures
ont le cuivre pour seule nourriture






**




tout est étendu
les combats et les ancrages
sont dans le lointain qui dévale
comme un souvenir de lierre et d'autres pierres
qui se précisent dans un lavoir
une terre recueillie qui ne souffre
tout est linéaire ainsi qu'un algorithme
une clarté soudaine vient défier les paysages
des images plus riches qu'un oeil lunaire
des bêtes dans un panorama qui éveille
par ses tonalités méridionales ses palettes
sans aucune science ni savoir
que la pure pulsation de l'image

je suis ainsi le corps ultime.

2 poèmes.

par sobac @, mercredi 13 mai 2020, 10:02 (il y a 50 jours) @ Florian

marcher combattre vivre ainsi la vie nous enseigne son rythme

2 poèmes.

par Florian, mercredi 13 mai 2020, 11:15 (il y a 50 jours) @ sobac

et la poésie ?

2 poèmes.

par sobac @, mercredi 13 mai 2020, 11:19 (il y a 50 jours) @ Florian

la poésie elle est- partout, en chacun de nous, dans ton texte dans la vie

2 poèmes.

par Florian, mercredi 13 mai 2020, 14:21 (il y a 50 jours) @ sobac

elle surgit à différents moments, comme une inflation

ou bien tu penses qu'elle est permanente ?

2 poèmes.

par Périscope @, mercredi 13 mai 2020, 16:40 (il y a 50 jours) @ Florian

J'aime bien Florian comment dans ces deux poèmes tu fusionnes l'espace, les lieux, la matière, avec une dimension sensible, intérieure, le dehors et le dedans ainsi formant une troisième unité, celle créé par le poète, l'écrivain, celui qui essaie de résoudre les écarts, de vouloir une harmonie pour apaiser peut-être...


Par ailleurs je pense en effet que dire ce qu'on ressent des poèmes ici postés, est le minimum d'altérité dont a droit son auteur,

et j'ai trouvé normal " et la poésie ?"

2 poèmes.

par Florian, mercredi 13 mai 2020, 18:42 (il y a 50 jours) @ Périscope

Oui d'accord pour l'aspect unitaire de ces poèmes. Intuition sensible sûrement plus que sensibilité brute pour ceux-là.
Apaiser peut-être, mais arrêter le temps, dans l'écriture d'un poème, n'apaise pas nécessairement. Arrêter le temps est souvent une souffrance, quand on a quelque chose à produire.

2 poèmes.

par sobac @, mercredi 13 mai 2020, 17:25 (il y a 50 jours) @ Florian

elle est partout ou on ne l'attend pas

2 poèmes.

par seyne, vendredi 22 mai 2020, 17:14 (il y a 41 jours) @ Florian

ils sont vraiment beaux, d'une beauté reculée, un peu comme ton imparfait du début...je pense souvent à Odilon Redon quand je te lis.

2 poèmes.

par dh, samedi 23 mai 2020, 16:19 (il y a 40 jours) @ seyne

jamais rien lu de odilon redon. dont je ne connaissais même pas le nom.

comment faites vous pour connaitre des auteurs aussi pointus ?

moi c'est baudelaire , rimbaud, à la rigueur mallarmé, mais pas des gens aussi obscur que ce redon.

2 poèmes.

par seyne, samedi 23 mai 2020, 18:44 (il y a 40 jours) @ dh

Odilon Redon est un peintre, Denis. Ça m’arrive souvent de penser à des peintres en lisant un poème.

2 poèmes.

par dh, dimanche 24 mai 2020, 10:33 (il y a 39 jours) @ seyne

ah oui, j'avais vu l'expo au petit palais.

2 poèmes.

par Florian, mardi 26 mai 2020, 15:33 (il y a 37 jours) @ dh

tu pourrais ajouter corbière ou cros.

tiens conseil de lecture pour denis : le coffret de santal.

2 poèmes.

par dh, mardi 26 mai 2020, 16:37 (il y a 37 jours) @ Florian

jamais lu le "coffret", merci du conseil donc.

j'ai quelques poèmes de cros en anthologie mais j'avais pas accroché.

en ce moment je lis le temps retrouvé.

et toi que lis tu ?

2 poèmes.

par Florian, mardi 26 mai 2020, 16:53 (il y a 37 jours) @ dh

J'ai lu l'homme à tout faire.

Cros a été une belle surprise pour moi. La personnalité comme la poésie que j'ai découverts ensemble. Certains de ses sonnets sont remarquables. Il est une personnalité singulière qui force le respect.

2 poèmes.

par Florian, mardi 26 mai 2020, 16:56 (il y a 37 jours) @ Florian

P. S. Les anthologies sont souvent insuffisantes.

2 poèmes.

par Florian, samedi 23 mai 2020, 19:14 (il y a 40 jours) @ seyne

L Odilon Redon des couleurs ou des noirs ?
Je comprends cette impression. Ses pastels donnent une vivacité qui fait redoubler le dessin, en l'imposant un peu trop je trouve. Sa charge symbolique ne laisse pas toujours place aux nuances.
Quant à ses noirs il s'en est expliqué je crois, c'est un revers à ses couleurs mais une recherche similaire.

2 poèmes.

par seyne, mardi 26 mai 2020, 17:02 (il y a 37 jours) @ Florian

il y a quelque chose d'une être aux aguets mais en mouvement, et qui se déplacerait derrière un écran, ou une toile arachnéenne, atténuant l'intensité des choses qu'il voit mais révélant leur énigme. Il y a aussi l'impression d'une ancienneté mêlée au présent.



(je te fais de beaux compliments et j'ai bien du mérite car tu me sembles presque obsédé ici par le besoin de me contredire)

2 poèmes.

par Florian, mardi 26 mai 2020, 17:45 (il y a 37 jours) @ seyne

il y a beaucoup de cela oui, pour une majorité de poèmes. une chose m'a marqué chez blanchot qui va dans ce sens : c'est que le lointain devient parfois le centre.


(par contre je suis contre ton idée que je me sente obligé de te contredire...)