les gens qui doutent

par Diane, vendredi 03 juillet 2020, 17:46 (il y a 88 jours)

J'aime les gens qui doutent
les gens qui trop écoutent
leur cœur se balancer
J'aime les gens qui disent
et qui se contredisent
et sans se dénoncer

J'aime les gens qui tremblent
que parfois ils nous semblent
capables de juger
J'aime les gens qui passent
moitié dans leurs godasses
et moitié à côté

J'aime leur petite chanson
même s'ils passent pour des cons

J'aime ceux qui paniquent
ceux qui sont pas logiques
enfin, pas "comme il faut"
Ceux qui, avec leurs chaînes
pour pas que ça nous gêne
font un bruit de grelot

Ceux qui n'auront pas honte
de n'être au bout du compte
que des ratés du cœur
pour n'avoir pas su dire :
"Délivrez-nous du pire
et gardez le meilleur"

J'aime les gens qui n'osent
s'approprier les choses
encore moins les gens
Ceux qui veulent bien n'être
Qu'une simple fenêtre
Pour les yeux des enfants

Ceux qui sans oriflamme
et daltoniens de l´âme
ignorent les couleurs
Ceux qui sont assez poires
pour que jamais l'histoire
leur rende les honneurs

J'aime les gens qui doutent
mais voudrais qu'on leur foute
la paix de temps en temps
Et qu'on ne les malmène
jamais quand ils promènent
leurs automnes au printemps

Qu'on leur dise que l'âme
fait de plus belles flammes
que tous ces tristes culs
Et qu'on les remercie
qu'on leur dise, on leur crie :
"Merci d´avoir vécu
merci pour la tendresse
et tant pis pour vos fesses
qui ont fait ce qu´elles ont pu".
https://lyricstranslate.com

les gens qui doutent

par sobac @, vendredi 03 juillet 2020, 18:38 (il y a 88 jours) @ Diane

j'aime tes gens alors voila les miens

Les Gens

Les gens, ma foi, de bon aloi, parfois,
Sont les premiers à dire je crois,
S’ils ont la foi.
Celle du charbonnier, quel métier,
Vous répétez encore qu’en ce temps la, croire
Équivalait à une victoire.
Celle du frère d’arme, quelle épée,
Il touche et pique, épique.
Celle de la sœur en cornette,
Une épuisette a la main,
A la recherche d’âmes en goguette.
Et les parents dans tout cela,
Un tantinet scotché par cette réalité.

Je vois cela ne vous suffit pas

Les gens, alors, sous des dehors, un peu retors,
N’ont pas toujours tort.
Car la raison ignore les histoires de cœur,
Étant elle-même sujette, à perdre son ardeur,
Laissant place à la torpeur.
Sombre prophéties,
Ou simple raisonnement,
Il y a la matière, à discernements.
L’amour et ses on-dit,
Étrange cheminements.
L’amour et ses bénis-oui -oui
Pas la solution
Reste l’amour, éternel toujours

Les gens enfin, ont pour les lendemains,
Beaucoup de refrains,
Quand ils parlent de leur destin,
Mais tout a une fin.
Les gens dés qu’ils n’ont plus faim,
S’endorment,
Pour se réveiller, demain.
Si par hasard,
Tel n’est pas le cas,
Ne seront pas vieillards,
Mais bien dans l’au-delà.
Les gens, vous et moi
Avons la foi, parfois, quand tout va de guingois

les gens qui doutent

par Florian, vendredi 03 juillet 2020, 19:43 (il y a 88 jours) @ Diane

Je déteste douter quant à moi. Le doute est principalement une manière désertique de ne pas pouvoir s'affirmer. C'est la cause du désespoir. Banissons le doute car on l'instigue dans nos cervelles. Quand bien même rien ne serait vérifié il ne faut pas douter. C'est une offense faite à la délicatesse.

les gens qui doutent

par Périscope @, samedi 04 juillet 2020, 16:52 (il y a 87 jours) @ Florian

Dire que l'on doute, c'est pour les intellos, les démocrates, les artistes, les chercheurs...

Un chef ne doit pas montrer qu'il doute, même s'il au fond il doute

Florian, au fond de toi tu doutes,
mais tu ne veux pas l'accepter, car tu penses que tu ne pourrais plus avancer

Je ne comprends pas l'offense à la "délicatesse" !...

Il y a un temps pour ne plus douter et un temps pour douter

Dans les extrêmes douter est problématique en effet

La véritable force est d'accepter le doute est de faire avec
car lui seul fait avancer et bouger

les gens qui doutent

par Florian, samedi 04 juillet 2020, 17:33 (il y a 87 jours) @ Périscope

Non Périscope, le doute n'est pas à lui seul ce qui fait avancer et bouger.

Tu te le caches à toi-même, mais tu es sûr de toi, et c'est cela qui te rassasie.

De manière générale, il fat savoir douter en temps voulu et ne pas douter à d'autres moments.





Plus sérieusement, le doute est dans l'imaginaire chrétien le moment où Jésus n'a pas encore confirmé sa vocation, où il n'appartient pas encore à Dieu. C'est un entre-deux entre anges et démons, un marais, des sables mouvants, où les visions sont vacillantes et terrifiantes, la pensée sans racine. Or quand vient la foi, les choses prennent une tournure plus facile (quand bien même elle se réfère à un drame pour qui le doute bien sûr a été nécessaire, car il est constitutif d'une vocation).

les gens qui doutent

par Périscope @, samedi 04 juillet 2020, 18:03 (il y a 87 jours) @ Florian

Pourtant de grands mystiques ont toujours eu des moments de doute

Le doute fait parti de la foi.

Oui il est constitutif d'une vocation

La définition du doute dépend de son contexte,
toi tu le situes dans l'imaginaire chrétien, c'est déjà une définition

les gens qui doutent

par Florian, samedi 04 juillet 2020, 18:53 (il y a 87 jours) @ Périscope

Et toi tu le définies dans quel contexte ?

Est-ce qu'on peut poser une définition sans contexte ?

Exprimer sa pensée peut éventuellement aider d'autres personnes (enfin c'est le rôle des lettres).

les gens qui doutent

par Périscope @, dimanche 05 juillet 2020, 10:08 (il y a 86 jours) @ Florian

Je doute des vérités envahissantes

Je doute de ce que je ne peux pas comprendre

Je doute jusqu'aux origines bien que je crois qu'elles sont un leurre, un miroir aux alouettes, sans doute !

les gens qui doutent

par dh, dimanche 05 juillet 2020, 10:14 (il y a 86 jours) @ Périscope

le doute poussé à son extrême rejoint le dogmatisme > voir pascal.

les gens qui doutent

par dh, dimanche 05 juillet 2020, 08:48 (il y a 86 jours) @ Florian

moi le doute, ça me fait penser aux sceptiques de l'antiquité, le pyronisme, etc...

mais aussi à descartes et son mauvais démon, ainsi qu'à hume (critique de la causalité) et à d'autres philosophes modernes, tel wittgenstein le mystique, rorty le néo-pragmatiste ou popper le rationaliste critique.

( quant à florian-diogène, il faut toujours prendre ses déclarations avec des pincettes car elles sont souvent provocatrices et volontairement péremptoires. )

les gens qui doutent

par dh, dimanche 05 juillet 2020, 08:49 (il y a 86 jours) @ dh

( je dis "volontairement", mais je ne sais pas si il s'en rend compte lui-même. )

les gens qui doutent

par Florian, dimanche 05 juillet 2020, 20:23 (il y a 86 jours) @ dh

Oui j'aimerais ne pas me rendre compte que je suis péremptoire. Je serais un pur animal. Qu'en penses tu ?

les gens qui doutent

par dh, dimanche 05 juillet 2020, 21:53 (il y a 86 jours) @ Florian

pas grand chose, si ce n'est que tu continues dans la provocation et l'outrance.

les gens qui doutent

par Florian, lundi 06 juillet 2020, 13:45 (il y a 85 jours) @ dh

Je ne pense pas grand chose non plus de tes critiques lapidaires sans aucun argument, tes énumérations sans substance, tes messages à caractère informatif, tes flèches d'élève du secondaire et ton laconisme bêta...

les gens qui doutent

par Périscope @, mardi 07 juillet 2020, 10:02 (il y a 84 jours) @ Florian

Florian, tu viens de faire un beau portrait de dh

les gens qui doutent

par dh, dimanche 05 juillet 2020, 10:15 (il y a 86 jours) @ dh

on pourrait aussi citer montaigne et tchouang tseu.

les gens qui doutent

par Florian, dimanche 05 juillet 2020, 20:30 (il y a 86 jours) @ dh

Diogene oui qu'est ce qui te fait dire cela. Il détestait les ephebes et les poètes, toute sorte de féminisation. Il était ascète et sportif, frugal et nomade...

les gens qui doutent

par dh, dimanche 05 juillet 2020, 21:54 (il y a 86 jours) @ Florian

je parlais de l'esprit de contradiction systématique.

pour le reste, je ne sais pas.

les gens qui doutent

par sobac @, mardi 07 juillet 2020, 12:44 (il y a 84 jours) @ dh

doutes avez vous l'itinéraire
qui mène a l'impasse la voie sans issue
sus aux doutes ayons les bons repères
pour suivre tranquillement l'apercu