sur les silences - 239-263

par ariane @, lundi 21 juillet 2014, 07:09 (il y a 2146 jours)

239. si le dialogue est la condition de la parole humaine (est parole humaine celle qui entre dans le dialogue
-sinon : chant pleur cri murmure voix)

240. la poésie travaille à la bordure : où la parole n'est pas encore entrée dans le dialogue
elle n'était pas encore parole humaine cette parole inouïe

241. pourtant nous avons besoin d'un monde
le monde : ce qui se mesure à la portée de la voix des poètes
portée de voix formant cercle de témoins
portée dans les mémoires
cette lente flèche

242. un monde et pas une armée silencieuse

243. si les poètes sont causes de la création du monde ils l'ont vu naître du chaos
Dieux et Déesses tenant le monde et le chaos dans leur distance

244. car ce n'est pas le même que séparer le monde du chaos et séparer le monde des terres barbares
ce n'est pas la même bordure pas le même centre ni le même art de la guerre

245. car séparer le monde du chaos est toujours inachevé

246. car le monde n'est pas complètement enclos en des limites
il ne repose pas en son centre

247. le monde n'est pas seul au monde là est la difficulté

248. impossible d'avoir une vue sur le chaos
et d'en rien dire c'est vrai

249. à moins d'avoir des yeux de Dieux et de Déesses

250. leur langue

251. langue des Dieux et des Déesses : le dernier né avait cent bras cinquante têtes et des flammes au milieu du front il parlait tantôt d'une voix de miel il formulait l'ineffable tantôt il mugissait comme un taureau ou tonnait comme les montagnes il jappait aussi comme des petits chiens

252. tantôt il poussait des cris insonores et blêmes

253. à la parole du dialogue revient le commentaire du monde et à la frange du dialogue : des voix bègues surgissant du chaos et pleines d'idiotie
c'est que nous ne nous sommes jamais arrachés à l'ignorance

254. il n'y a pas d'énoncé du Juste
il n'y en a pas dans une langue humaine

255. nous parlons autour de ce manque

256. ou bien nous tuons pour ignorer ce manque

257. des Dieux ont changé de visage et ne portant plus l'ombre du chaos ils ont désigné des ennemis

258. de leurs yeux trop clairs

259. qui a fait ces dieux-là ?

260. qui a percé leurs yeux de marbre ?

261. pourtant si l'on peut glisser d'un silence à un autre – et personne n'en sera maître- il n'est pas certain que tout puisse se résoudre en dichotomies : le plein et le vide le blanc et le noir le doux et le cruel le haut et le bas etc

262. le sein et l'oreille
silences roses

263. il n'y a pas de cercle chromatique des silences

sur les silences - 239-263

par Claire @, lundi 21 juillet 2014, 10:14 (il y a 2146 jours) @ ariane

quel bonheur de te lire, ariane.

sur les silences - 239-263

par dh, lundi 21 juillet 2014, 11:28 (il y a 2146 jours) @ Claire

oué bof... je trouve ça un peu confus et sentencieux..

sur les silences - 239-263

par catrine, lundi 21 juillet 2014, 13:50 (il y a 2145 jours) @ dh

pourtant ça n'est pas sentencieux, ça jouxte peut-être un peu la forme de... mais c'est franchement à côté, enfin... pour moi.
aussi peut-être l'auras-tu déroulé trop vite ... ?

sur les silences - 239-263

par dh, lundi 21 juillet 2014, 15:46 (il y a 2145 jours) @ catrine

bah oui, tu sais moi, je suis un peu borné, hein.

sur les silences - 239-263

par catrine, lundi 21 juillet 2014, 16:01 (il y a 2145 jours) @ dh

sur les silences - 239-263 (eh beh)

par 411, lundi 21 juillet 2014, 12:21 (il y a 2145 jours) @ ariane

Franchement, ça envoie du pâté. Claire a raison, c'est un vrai bohneur, et ça m'inspire. Beaucoup. Beaucoup.

Merci

sur les silences - 239-263

par Kelig, lundi 21 juillet 2014, 12:55 (il y a 2145 jours) @ ariane

je trouve que c'est beau... et très riche, en réflexion comme en image.

sur les silences - 239-263

par catrine, lundi 21 juillet 2014, 13:43 (il y a 2145 jours) @ ariane

ça c'est ce que j'appelle une langue nue !
vraiment nue ! (quel beau choc!) un corps de parole nue !




Bonjour arianne!

sur les silences - 239-263

par zeio, mardi 22 juillet 2014, 22:58 (il y a 2144 jours) @ ariane

Bienvenue ariane,

De mon côté je n'accroche pas vraiment sur ces morceaux là, il y a des choses intéressantes soulevées ("elle n'était pas encore parole humaine") mais elles sont laissées en plan.
et des éléments plutôt triviaux derrière l'aspect biblique, cérébro-masturbatoires ("le monde n'est pas seul au monde", "il n'est pas certain que tout puisse se résoudre en dichotomies")

sur les silences - 239-263

par alizarine, mercredi 23 juillet 2014, 11:17 (il y a 2144 jours) @ zeio

Je ne suis pas convaincue non plus... Une relecture, peut-être ?

sur les silences - 239-263

par catrine, mercredi 23 juillet 2014, 14:51 (il y a 2143 jours) @ alizarine

(..toute en lenteur)

au commencement était

par Claire @, dimanche 27 juillet 2014, 20:53 (il y a 2139 jours) @ ariane

Je n'ai pas envie de commenter, parce que la beauté de ces quelques phrases me semble s'adresser à autre chose qu'à l'interprétation.

peut-être c'est ainsi qu'on peut ressentir aussi ton silence...ou pas...
C'est le propre du silence de laisser l'autre à son questionnement.