Si j'avais été écrivain

par phil, lundi 23 août 2021, 23:39 (il y a 36 jours) @ phil

Je ne vais pas dire la vérité, car nous savons, en fait, mais ne voulons pas l'admettre.
Aussi, il faut toujours tourner autour du pot, comme un enfant, vu que nous sommes incapables de grandir. Ceci étant continuellement démontré.
Encore un scoop : la franchise, c'est du pipeau, sauf pour les assurés.
Je m'exprime sans doute, c'est-à-dire peut-être, ou avec certitude. Notez l'ambiguïté, voire l'ambivalence, ou encore la contradiction, selon l'interprétation. Tout est dans l'acte, est-ce une liberté ou un conditionnement ? Pardon d'être brusque, breton, frustre. Là se situe le choix second, déterminant. Mais cela coûte bonbon.
Aussi, le bon goût se situe dans le discernement. Si vous pouvez redonner le sourire à une personne - qui pour vous est malgré tout quelqu'un - une personne épuisée par les épreuves, de vie, de non vie selon, un sourire de vie, lumineux, eh bien, vous savez discerner. Il n'y a pas plus à dire, ce soir, ni moins que la nuit, constellée d'étoiles oubliées, perdues de vue par les luminaires.


Fil complet: