images (2)

par m, jeudi 17 mars 2022, 09:32 (il y a 64 jours) @ claire

ce qui me touche dans ce poème, ce n'est pas la vision de l'enfant, être connecté à la magie du monde, mais la nostalgie de l'adulte. Une nostalgie fantôme, comme on parle de membre fantôme. Et la façon dont elle s'exprime en observant les gestes de l'enfant, s'accroupir, ramper, s'enfoncer


Fil complet: